L'année 2012 n'aura pas été au top pour Madonna, sous le feu des critiques depuis plusieurs semaines. La reine de la provoc' se rappellera longtemps du finish (raté) de sa tournée MDNA où elle s'était attiré les foudres de ses fans après avoir multiplié les retards sur scène. Et 2013 ne semble pas mieux démarrer. Récemment, c'est la présidente du Malawi qui n'a pas hésité à tacler la chanteuse et qui a décidé de lui mener la vie dure. Pour lui donner une bonne leçon, Joyce Banda a pris le taureau par les cornes en rabaissant la diva.

L'engagement de Madonna au Malawi

Entre Madonna et le Malawi, c'est une grande histoire d'amour : d'abord parce que ses deux enfants adoptifs, David et Mercy sont originaires du pays mais aussi parce que la reine de l'exhib sur Instagram y mène un combat humanitaire pour l'accès à l'éducation des enfants malawiens. La chanteuse américaine la mieux payée a ainsi investi 300 000 dollars pour construire 10 écoles en Afrique.

Madonna, une star comme tout le monde...

L'interprète de Girl Gone Wild aurait promis la construction de ces écoles pour filles à 10 millions de dollars avant de changer d'avis et de créer à la place 10 petites écoles. Alors que la chanteuse n'a pas réagi aux propos tenus par la Présidente du Malawi, cette dernière n'a pas voulu en rester là et a multiplié les provocations à l'encontre de la star. Selon des informations publiées par le New York Post, Joyce Banda aurait supprimé son statut de "guest" dans le pays. Résultat ? Juste avant qu'elle quitte le Malawi, la diva a été contrainte de faire la queue comme tout le monde à l'aéroport et a dû se conformer aux contrôles de sécurité. Madonna aurait trouvé cette décision "humiliante".

La colère de la présidente du Malawi

Mais si on ne doute pas de l'engagement humanitaire de la madone et de sa motivation à améliorer les conditions de vie des enfants malawiens, la Présidente du Malawi n'est pas du tout du même avis. Joyce Banda n'avait pas hésité à remettre en cause les actions caritatives de la diva dans son pays, selon des informations rapportées par le Daily Télégraph. "Madonna est venue au Malawi pour construire une école, une académie comme celle d'Oprah Winfrey a construit en Afrique du Sud, mais elle a changé d'avis", a-t-elle expliqué avant de qualifier ses actes "d'insultes au peuple".

Pas toujours facile la vie de star...

Madonna
Brahim Zaibat impressionné par son ex Madonna... qui donne la fessée à Christine and the Queens
Madonna improvise un concert Place de la République en hommage aux victimes des attentats
Madonna en larmes : message émouvant et minute de silence en concert après les attentats de Paris
Madonna : Bitch I'm Madonna, le clip qui fait rire la Toile... mais pas pour les bonnes raisons
voir toutes les news de Madonna Découvrir plus d'articles