Dans un contexte de crise, certaines entreprises parviennent quand même à tirer leur épingle du jeu. Parmi elles, LVMH, Google ou encore L'Oréal et Apple font rêver les étudiants qui s'y verraient bien travailler.

Alors que le chômage des jeunes montent en flêche, les étudiants lorgent du côté des grandes entreprises, qui sauront leur apporter un job stable. Sans grande surprise, les secteurs du luxe, des nouvelles technologies et de l'aéronautique arrivent en tête quand la banque se casse la figure.

LVMH, L'Oréal et Google pour chouchous

Les grandes entreprises ont la côte auprès des jeunes. Réalisé auprès de plus de 34 000 étudiants, ce sondage montre que les manageurs en herbe sortant tout droit d'écoles de commerce lorgnent vers des entreprises comme LVMH, L'Oréal, grands champions indétrônables ou encore Google, Apple et Canal+. Du côté des futurs ingénieurs, on mise davantage sur le secteur de l'aéronautique avec des entreprises comme EADS, Dassault ou encore Thales. Mais Google, fort d'un milliard d'utilisateurs sur Youtube, et aux projets ambitieux comme Shopping Express, arrive également en deuxième position des entreprises rêvées.

Les banques désaimées

L'agro-alimentaire est également très prisé par les jeunes diplômés en école de commerce. Danone et Coca-Cola trustent respectivement la 5e et la 8e place du classement et Nestlé la 6e, malgré les récents scandales de la viande de cheval. Le secteur bancaire jugé trop douteux se casse la figure. Les jeunes dip' leur préférent les entreprises d'audit et de conseil comme Ernst & Young (10e) ou encore McKinsey & Company (11e).