La galère du chômage continue en France. Ce jeudi 7 mars, les chiffres dévoilés par l'Insee révèlent en effet que 10,2% des actifs en métropole sont sans emploi. Une statistique pas franchement rassurante, d'autant plus que la barre des 10% n'avait pas été franchie depuis... 1999 ! Et sans surprise, le chômage des jeun

La galère du chômage continue en France. Ce jeudi 7 mars, les chiffres dévoilés par l'Insee révèlent en effet que 10,2% des actifs en métropole sont sans emploi. Une statistique pas franchement rassurante, d'autant plus que la barre des 10% n'avait pas été franchie depuis... 1999 ! Et sans surprise, le chômage des jeunes explose (encore) un peu plus.

Un chiffre inquiétant
Alors que le projet de loi sur le mariage pour tous et le scandale de la viande de cheval ont monopolisé les débats ces derniers mois, un autre problème de société préoccupe réellement les Français : le chômage. Car malheureusement, l'emploi est loin d'avoir retrouvé un second souffle.

Selon l'Insee, la situation est même de pire en pire. En France métroplotaine, le chômage a en effet atteint son plus haut niveau depuis 1999 - 10,2% au quatrième trimestre 2012, contre 9,9% au trimestre précédent - et 2,9 millions de personnes sont considérées sans emploi.

Les jeunes et le chômage, ça n'en finit plus
Pour les jeunes, qui ont de plus en plus de mal à trouver un emploi après leurs stages (bientôt encadrées ?) de fin d'études, ça ne s'arrange vraiment pas. D'après les chiffres de l'Insee, 25,7% des 15-24 ans sont au chômage, c'est-à-dire 730 000 personnes. Un record.

Ce matin sur France Info, le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a réagi à ces chiffres. L'ex-compagnon d'Audrey Pulvar a ainsi déclaré : "nous nous battons comme des bêtes !". Récemment destinataire d'une lettre hallucinante d'un PDG américain, il a également assuré que "l'essentiel est de garder notre savoir faire".

News
essentielles
sur le
même thème