Les vacances de Pâques avancées pour lutter contre le coronavirus ? Le gouvernement songerait à cette proposition de Valérie Pécresse
Les vacances de Pâques avancées pour lutter contre le coronavirus ? Le gouvernement songerait à cette proposition de Valérie Pécresse
Les cas de Covid dans les écoles seraient en augmentation. Pour lutter contre le coronavirus, Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, a proposé d'avancer les vacances de Pâques de 2 semaines (15 jours). Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, a expliqué que toutes les propositions sont bonnes à prendre mais que celle-ci n'aurait pas été prise en compte pour l'instant. Mais l'exécutif penserait quand même à cette possible avancée des vacances de printemps.

Valérie Pécresse propose d'avancer les vacances de Pâques dès le 2 avril 2021 au soir

Les écoles sont toujours ouvertes malgré le 3ème "confinement" dans 16 départements, comme l'avait annoncé le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer. Mais pour lutter contre la pandémie de coronavirus dans les écoles, les vacances de Pâques pourraient être avancées de deux semaines (15 jours). C'est l'idée de Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France. Comme elle l'a détaillé à Paris Match ce mercredi 24 mars 2021, "il faut freiner, mais on n'a pas beaucoup de freins". "Je me demande si la bonne mesure ne serait pas d'avancer les vacances scolaires de 15 jours afin de fermer les écoles dès le 2 avril" a-t-elle déclaré.

Coronavirus : Valérie Pécresse propose d'avancer les vacances de 2 semaines (15 jours) pour lutter contre la mutliplication des cas Covid dans les écoles
Coronavirus : Valérie Pécresse propose d'avancer les vacances de 2 semaines (15 jours) pour lutter contre la mutliplication des cas Covid dans les écoles

Valérie Pécresse propose donc que les vacances de Pâques commencent dès le vendredi 2 avril 2021 au soir. A noter que la région Ile-de-France étant en zone C, les vacances de printemps sont prévues pour le moment entre le samedi 17 avril 2021 et le dimanche 2 mai 2021. La femme politique qui avait fait distribuer des masques gratuits aux lycéens parisiens a soumis la proposition au préfet d'Ile-de-France.

Le gouvernement y penserait : ça "peut en effet être l'une des pistes"

Mais cette idée d'avancer les vacances de Pâques n'a pas encore été validée par le gouvernement. Il n'y aurait "pas de décision prise en ce sens à ce stade" a même répondu l'entourage du Premier ministre, comme l'a indiqué le journaliste Guillaume Daret.

Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, a cependant assuré à France Inter que "toutes les propositions sont utiles, surtout quand elles ne nient pas la réalité des faits et qu'elles cherchent à trouver des solutions". Cependant, elle n'a pas été prise en compte lors du Conseil de défense de ce mercredi 24 mars 2021.

Gabriel Attal a déclaré sur France Inter à propos de la proposition de Valérie Pécresse d'avancer les vacances de Pâques : "Toutes les propositions sont utiles, surtout quand elles ne nient pas la réalité des faits et qu'elles cherchent à trouver des solutions".
Gabriel Attal a déclaré sur France Inter à propos de la proposition de Valérie Pécresse d'avancer les vacances de Pâques : "Toutes les propositions sont utiles, surtout quand elles ne nient pas la réalité des faits et qu'elles cherchent à trouver des solutions".

Et selon une source au sein de l'exécutif qui s'est confiée à BFM TV, les vacances de Pâques avancées de 15 jours avec la fermeture des écoles (pour les vacances) plus tôt que prévu "peut en effet être l'une des pistes". "Peut-être faudra-t-il aller plus loin la semaine prochaine" a même ajouté la source.

Ce mercredi 24 mars 2021, le même conseiller de l'exécutif a avoué au même média : "Si on devait prendre la décision d'avancer les vacances, cela pourrait nous permettre de sauver la face". Ce serait "une réponse très concrète à l'explosion des cas dans les écoles".

Il y aurait eu plus de 4 000 cas positifs dans les écoles lundi, les chiffres sont en augmentation

Car oui, il y aurait bien une multiplication de contaminations au Covid-19 dans les écoles. Les chiffres du coronavirus seraient en hausse dans les écoles, collèges et lycées. Selon France Info, "plus de 4 000 cas positifs, élèves et personnels, sont remontés au ministère" rien que pour la journée du lundi 22 mars 2021. Et le site a précisé que les cas Covid "étaient 3 300" le jeudi 18 mars 2021. Et "si on considère une semaine entière, cela représente 15 000 élèves positifs la semaine dernière, contre 9 000 la semaine d'avant", ce qui fait une sacrée augmentation.

Ludivine Debacq, du syndicat FSU à l'académie de Lille, a même affirmé à France Info : "Depuis mercredi de la semaine dernière, on sent vraiment une flambée". L'entourage de Valérie Pécresse aurait d'ailleurs confirmé que "la situation sanitaire reste très inquiétante" comme l'a rapporté 20 minutes. "Plus d'une centaine de classes sont fermées" rien que dans la région Ile-de-France, ainsi que "deux établissements".