Hier soir se tenait à La Cigale à Paris la 8ème cérémonie des Gérard de la télévision, un événement durant lequel le meilleur du pire de la télé, émissions comme animateurs, a été récompensé. De Cyril Hanouna à Nabilla Benattia, en passant par Sophia Aram, découvrez le palmarès complet.

Une récompense à éviter

Il y a deux types de récompenses : celles que l'on est fier d'exhiber sur sa cheminée ; Et celles dont on préfère taire l'existence. Les Gérard de la télévision, cérémonie qui récompense le meilleur du pire du petit écran, fait partie du second lot. Et hier soir à La Cigale, l'édition 2014, animée par Frede Royer, Stéphane Rose et Juliette Arnaud, a de nouveau fait trembler les personnalités du PAF qui étaient nommées, bien cachées chez elles devant leur écran, espérant ne recevoir aucun parpaing doré durant la soirée. Certains n'y ont pourtant pas échappé.

Le palmarès des Gérard de la télévision 2014

C'est le cas de Sophia Aram, dont la déprogrammation de son émission Jusqu'ici tout va bien lui a valu le "Gérard de l'émission dont les concepteurs auraient peut-être dû attendre les audiences avant de lui donner un titre". "Je suis content d'avoir un Gérard. Au moins, on n'aura pas losé sur tout", a lancé avec humour l'animatrice venue récupérer son prix. Du côté des titres les plus prestigieux à savoir les "Gérard de l'animateur et de l'animatrice", Cyril Hanouna et Alessandra Sublet sont les grands gagnants - ou perdants - de cette 8ème édition. Sans rancune.

Découvrez le palmarès complet ci-dessous :

Gérard de l'émission dont les concepteurs auraient peut-être dû attendre les audiences avant de lui donner un titre
Jusqu'ici tout va bien, avec Sophia Aram (France 2)

Gérard de l'animateur en solde
Mouloud Achour, derniers jours avant liquidation sur Canal !

Gérard de l'émission culinaire où les andouilles, les tartes, les quiches, les jambons et les pintades ne sont pas seulement dans les assiettes
Master Chef, avec Sébastien Demorand, Frédéric Anton et Yves Camdeborde (TF1)

Gérard de l'émission qui nous rappelle le bon vieux temps où y avait pas d'iPhone, pas de Facebook, pas de Roms, pas d'Arabes et pas de gays qui vont manifester dans nos rues pour se marier alors que c'est contre-nature
Le JT de Jean-Pierre Pernaut (TF1)

Gérard de l'émission où les chroniqueurs servent à rien, mais comme l'animateur non plus, ça se voit moins
Le Grand 8, avec Laurence Ferrari, Roselyne Bachelot, Audrey Pulvar et Hapsatou Sy (D8)

Gérard du projet d'émission jeté aux chiottes par toutes les chaînes, mais apparemment les canalisations débouchent chez NRJ12
Allô Nabilla, avec Nabilla Benattia

Gérard de l'ex Miss France élevée au grain, et comme Noël c'est passé, il est grand temps de la fourrer
Elodie Gossuin, dans Faut pas rater ça (France 4)

Gérard du pléonasme
L'émission d'NRJ 12 avec des gogols dedans

Gérard du quota
Mouloud Achour (Canal+)

Gérard du journaliste de JT qui prend une voix genre film de boules pour t'annoncer qu'une maman a découpé ses gosses avant de les passer au mixeur
Xavier de Moulins (M6)

Gérard de l'émission que tu regardes que si t'es seul chez toi en fin de droits, ou en fin de vie
Toute une histoire, avec Sophie Davant (France 2)

Gérard de l'émission dont les producteurs se sont dit "Bon, ça fait vingt ans qu'on se la joue chaîne cool, chic et transgressive, mais on sait bien qu'en vrai on a un public de gros beaufs comme les autres, alors on y va, on invite Nabilla."
Le Grand journal sur Canal+, le 21 octobre 2013

Gérard de l'accident industriel
#Morandini, avec Jean-Marc Morandini (NRJ 12)

A lire aussi : Victoires de la musique 2014 : Stromae en tête des nominations / Breaking Bad : une exposition à Paris pour la sortie du DVD

Gérard de la télévision
News
essentielles
sur le
même thème