Jean-Jacques Goldman répond à la polémique du dernier single des Enfoirés, Toute la vie
Jean-Jacques Goldman répond à la polémique du dernier single des Enfoirés, Toute la vie
'Tout la vie', le dernier single caritatif des Enfoirés, est-il une critique contre les jeunes ? Telle est en tout cas la polémique à laquelle fait face le collectif des Restos du coeur depuis que la chanson a été dévoilée. De quoi contraindre Jean-Jacques Goldman, l'auteur du titre, à s'expliquer dans une lettre publiée sur la Toile.

Les Enfoirés ont toujours eu pour objectif de rassembler les hommes et les femmes autour de la lutte contre la pauvreté. Depuis cette semaine, on reproche pourtant aux différents artistes du collectif des Restos du Coeur de diviser. L'origine de cette critique : Toute la vie, leur nouveau single. Le site Mademoizelle.com juge notamment le titre - qui oppose deux camps, les jeunes et les "vieux" - stigmatisant et le qualifie également de "procès contre la jeunesse". Un avis partagé par de nombreux internautes comme ils l'ont fait savoir sur Twitter.

Jean-Jacques Goldman réagit aux critiques

Face à cette polémique inédite pour Les Enfoirés, Jean-Jacques Goldman, l'auteur de la chanson, a tenu à s'expliquer. Dans une lettre postée sur le site des Restos du Coeur, l'artiste rappelle ainsi le message qu'ils ont voulu véhiculer. "C'est une chanson dans laquelle des adolescents reprochent aux générations qui les ont précédés l'état du monde qu'ils leur laissent : pollution, chômage, violence, dette, misère (c'est un sujet qui n'est pas si fréquent...).

Et de préciser sur les rôles tenus par les artistes : "Les Enfoirés jouent le rôle des adultes qui leur répondent comme trop souvent : en se dédouanant et avec mauvaise foi, mais en espérant qu'ils feront mieux. Le fait que la jeunesse nous demande des comptes me semble la moindre des choses. Le fait que la chanson se termine en faisant confiance à l'avenir aussi."

"Une mauvaise interprétation"

Ces propos confirment en tout cas les premières explications fournies par Les Enfoirés : "Toute la vie se veut être un message d'espoir pour la jeunesse, car elle est notre avenir. Il faut le voir comme un dialogue entre les générations, les artistes ne comptent pas. Il faut comprendre dans les paroles que rien n'est une fatalité, et qu'ensemble, on peut s'en sortir. La chansonne blâme pas, elle encourage. C'est un message d'espoir, pas de fatalité. Désolé que le texte ait pu être mal compris alors qu'il n'a d'objectif que d'être positif et encourageant". Un message visiblement pas assez clair et qui risque bien d'assombrir l'image du collectif.

A lire aussi : Luce (Nouvelle Star) : "J'aimais bien mes rondeurs mais c'était un problème pour certains" / Laury Thilleman et Camille Lacourt se mouillent pour la bonne cause / Attention, émotion : ce bébé orang outan maltraité revient de très loin

Les Enfoirés : Toute la vie
Jean Jacques Goldman
Jean-Jacques Goldman dans Le Petit Journal : sa réponse pleine d'humour à la polémique des Enfoirés
Bac français 2013 : surprise, Jean-Jacques Goldman s'incruste dans l'épreuve et les sujets
News
essentielles
sur le
même thème