Les Dissociés : la bande-annonce du film du Suricate
Le Suricate voit grand. Le 24 novembre prochain, le collectif du Golden Moustache mettra en ligne son premier long-métrage, "Les Dissociés". Une histoire délirante de transfert d'âmes que PureBreak a pu voir en avant-première, avant d'en discuter avec ses trois créateurs, Vincent Tirel, Julien Josselin et Raphaël Descraques.

Une histoire de "swap"

Après plusieurs prod' aussi décalées que réussies partagées sur la chaîne YouTube du Golden Moustache, le Suricate - constitué du trio Vincent Tirel, Julien Josselin et Raphaël Descraques - s'est fixé en mars dernier un nouvel objectif : délaisser leurs traditionnels formats courts pour réaliser un vrai long-métrage. Huit mois après, leur film, intitulé "Les Dissociés", est aujourd'hui terminé et sera diffusé gratuitement sur YouTube à partir du 24 novembre prochain. Une diffusion précédée par une série d'avants-première dans quelques cinémas de France.

Au programme : Lily et Ben, un jeune couple un peu raté de Paris, se réveille un beau matin dans le corps de deux inconnus (Julien Josselin et Raphaël Descraques). Accompagnés de Magalie (Vincent Tirel), une petite fille de 5 ans coincée elle aussi dans le corps d'un grand barbu, nos deux héros vont partir à la recherche de leurs corps et se retrouver plonger au centre d'événements complètement improbables et dangereux, impliquant le groupe des Dissociés, des êtres humains capables de "swapper" leurs âmes dans le corps d'autres personnes.

Les Dissociés : Rapahël Descraques et Julien Josselin
Les Dissociés : Rapahël Descraques et Julien Josselin

>> Youtube Red : le service d'abonnement payant débarque... avec quelles options et dans quels pays ?

Un sketch à rallonge ?

A quoi faut-il s'attendre ? Tout d'abord, mettons fin à toute ambiguïté, Les Dissociés est bel et bien un long-métrage et non un sketch à rallonge d'1h30. Ce film possède une intrigue (simple mais efficace), des rebondissements et même des scènes chargées d'émotion, le tout saupoudré d'un peu d'humour potache et d'absurde. Alors oui, visuellement, le film n'a rien d'une grosse production hollywoodienne. Il n'en reste pas moins génial, entre son comique de répétition, ses références à la pop culture, ses guests (PV Nova, Thomas VDB...) et ses scènes délirantes.

"Les Dissociés" possède donc plsuieurs atouts, à commencer par ses acteurs principaux. Vincent Tirel, Julien Josselin et Raphaël Descraques campent avec brio leurs personnages d'apprentis-Dissociés à qui, faute de mieux, l'on confie la mission de sauver l'humanité. Des rôles faisant sans surprise écho aux films de super-héros voire parfois à la série Hero Corp (dans le ton surtout). Bref, dans l'ensemble, pour cette première expérience dans l'univers du long-métrage, le Suricate nous prouve qu'en terme d'écriture et de réalisation, ils n'ont pas manqué d'imagination.

Les Dissociés : Vincent Tirel et Rapahël Descraques
Les Dissociés : Vincent Tirel et Rapahël Descraques

>> PewDiePie, le record hallucinant : il dépasse les 10 milliards de vues sur YouTube !

Un film à petit budget mais plein d'ambition

Malgré l'aspect très "quali" du film, "Les Dissociés" n'en reste pas moins une petite production réalisée dans une ambiance presque familiale. "Dès le départ, on s'est fixé de travailler avec 8 ou 9 personnes, et de tourner par plus de 3 semaines pour qu'en septembre, ce soit fini", explique Raphaël Descraques. Et Vincent Tirel d'ajouter : "C'est un peu comme partir en week-end à l'arrache. On a tout organisé mais un peu au dernier moment !" La bande est néanmoins consciente que ce modèle de film diffusé gratuitement sur le web n'est pas viable en l'état.

"On l'a fait parce qu'on voulait faire du cinéma. On a trimé en espérant que celui-ci marche et que ça permettrait d'avoir un peu plus de financement", précise Julfou sur le film, financé par le placement de produits. Pour l'idée de départ, tout est parti de l'envie d'incarner les protagonistes sans avoir à aligner les billets dans des effets spéciaux pour les "swap". "On a vu beaucoup de films de "gender-swap" comme Freaky Friday. Et on s'est dit : 'Viens, on fait l'ultimate, la règle c'est 'tu touches quelqu'un, tu changes de corps'", raconte le frère Descraques.

Les Dissociés : PV Nova fait une apparition dans le film du Suricate
Les Dissociés : PV Nova fait une apparition dans le film du Suricate

>> Nicolas Hulot recrute Jérôme Niel, Kemar, Natoo... la vidéo délirante où il devient YouTubeur

En attendant de découvrir "Les Dissociés" sur votre écran d'ordinateur, le Suricate présentera leur premier film dans plusieurs salles obscures de l'Hexagone, à partir du 2 novembre. Des dates qui, pour la plupart, affichent toutes complètes, preuve de l'engouement autour du nouveau projet du trio. Les trois comédiens sont d'ailleurs impatients d'échanger avec leur public. "Il y a aura des questions-réponses, on va déconner et on espère aussi avoir leur retour. On n'a pas fait beaucoup de rencontres en tant que Suricate. Donc c'est cool de les découvrir", partagent-ils.