Le documentaire Les Bleus 2018 : au coeur de l'épopée russe, qui avait été diffusé le 17 juillet dernier sur TF1, est sorti le 4 septembre dernier en DVD et Blue-Ray. PRBK a pu interviewer les réalisateurs Emmanuel Le Ber et Théo Schuster. Ils nous ont notamment expliqué comment les joueurs se comportent entre eux et avec leurs familles.

Les Bleus, différents entre potes et avec leurs familles ?

Comment se comportent les Bleus avec leurs familles ? Sont-ils différents quand ils sont entre eux et avec leurs femmes et leurs enfants ? Emmanuel Le Ber et Théo Schuster, les réalisateurs du documentaire Les Bleus 2018 : au coeur de l'épopée russe, qui avait été diffusé le 17 juillet dernier sur TF1, et qui est sorti le 4 septembre dernier en DVD et Blue-Ray, nous ont répondu. Eh oui, ils ne sont pas forcément les mêmes quand ils sont entre potes et quand ils sont avec leurs familles.

Emmanuel Le Ber a cependant expliqué : "Sur les moments où ils sont avec leurs familles, nous on est pas trop là parce qu'on ne veut pas trop filmer ces moments là. On estime qu'on est déjà 24h/24 avec eux et que ça fait partie des moments où ils doivent respirer". Donc dans le documentaire "on les voit accueillir leurs familles, être heureux de retrouver leurs enfants" et "ils en parlent, Hugo Lloris en interview par exemple" évoque ces "moments privilégiés".

Mais quand les Bleus restent entre eux, ils sont beaucoup plus foufous. "Après ce sont aussi n'oublions pas des gamins par moment, qui ont besoin d'évacuer la pression" a-t-il rappelé, du coup ils "peuvent être volontiers potaches à certains moments". Mais "c'est un pan du footballeur qu'on connaît" et "on avait pas spécialement envie d'insister là-dessus".

Que font-ils quand ils ne sont pas sur le terrain ?

Et en dehors de voir leurs familles, comment s'occupent les footballeurs de l'équipe de France en dehors des terrains ? Théo Schuster Perudo nous a avoué qu'ils aimaient "beaucoup de jeux de cartes et de dés". Le jeu de dés par exemple, "je ne connais pas exactement les règles mais en tout cas ils étaient très friands de ce jeu là". Et aussi d'une "variante du 8 américain aux cartes". "N'Golo Kanté en particulier, Thomas Lemar et Nabil Fekir, ils adoraient ce jeu de cartes" a-t-il ajouté.

Sinon c'est "pas mal de jeux vidéos comme FIFA et Fortnite", de la musique, de la pétanque, du ping pong et même du basket. Emmanuel Le Ber a aussi précisé qu'ils "aiment bien" aller se faire coiffer, prendre soin d'eux. Sans oublier "les stories" sur les réseaux sociaux, les siestes et les sorties à vélo. Un programme bien chargé donc.

Propos recueillis par Marie Piat. Contenu exclusif. Ne pas reproduire sans citer PureBreak.com.