Les morts tragiques de Gérald Babin et du docteur Thierry Costa survenues il y a quelques semaines sur le tournage de Koh Lanta 2013 ont ravivé un vive débat sur la télé-réalité. Il faut dire que ce genre de programme ne plaît pas à tout le monde en France. Même si les Anges 5 parrainés par Kim Kardashian cartonnent sur NRJ12, de nombreuses voix s'élèvent contre ce genre d'émission. De Xavier Couture à Enora Malagré en passant par Eric Naulleau, les starlettes des télé-réalités ne font pas l'unanimité. Le magazine Public a mené sa petite enquête sur ce phénomène.

Des drames qui ternissent l'image de la télé-réalité

En mars dernier, deux drames se sont joués sur le tournage de Koh Lanta 2013. Les morts de Gérald Babin, candidat parfait et Thierry Costa, médecin depuis plusieurs années dans l'émission, ont remis en cause la télé-réalité en France. Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) avait menacé d'interdire certains programmes avant 22 heures, une initiative qui était soutenue par Aurélie Filippetti, la ministre de la culture, qui avait annoncé une future régulation pour encadrer ces programmes.

Vers une interdiction de ce genre de programme ?

La polémique sur l'interdiction ou la restriction de la télé-réalité sur nos écrans fait encore débat. Face au phénomène, le magazine Public en kiosque cette semaine a consacré un dossier sur le sujet. Avec les interventions de personnalités comme Enora Malagré ou Eric Naulleau, l'enquête souligne les bons et les mauvais côtés de la télé-réalité en France.

La télé-réalité est-elle responsable de tous les maux ? En 2011, le suicide de FX - ancien candidat de Secret Story 3 aux côtés de Cindy Lopes - avait profondément choqué l'opinion publique. La télé-réalité avait alors été pointé du doigt, accusée de plonger les candidats vers une notoriété qu'ils ont du mal à gérer après leur sortie du jeu. Mais les programmes proposés à la télévision sont aussi là pour nous divertir et nous sortir des soucis du quotidien avec des programmes plus légers. Le but premier de ces émissions est de "nous faire marrer", précise Public.

La télé-réalité critiquée...

La télé-réalité s'attire les foudres de plusieurs personnalités de la télévision. Des programmes comme Le Bachelor, ou encore des starlettes comme Nabilla, sont épinglés. "L'autre (ndlr : Nabilla), elle est là, diffuse quoi comme image aux gamines ? Sanctifier cette personne, je trouve ça grave ; et en faire un objet de coolitude absolue... On part en vrille ! Elle donne une image de la femme que je trouve avilissante", a confié Enora Malagré au magazine Public. Eric Naulleau n'est pas tendre non plus, qualifiant la télé-réalité de "cancer de notre siècle".

"Ceux qui crachent sur ce type de programme sont des faux culs"

Mais il y a ceux qui défendent ces programmes, comme Jean-Marc Morandini, présentateur de Vous êtes en direct sur NRJ12 et spécialiste des médias. "Je suis d'accord pour dire qu'il y a de mauvais programme de télé-réalité, mais de là à dire qu'ils sont dangereux... N'oublions pas que la télé-réalité fait vivre beaucoup de monde, à commencer par les candidats et les médias. Ceux qui crachent sur ce type de programme sont des faux culs", a-t-il lancé.

A méditer...

News
essentielles
sur le
même thème