Les drames de Koh Lanta ont relancé le débat sur le télé-réalité
2 photos
Voir le diapo
La mort du candidat Gérald Babin, au premier jour de tournage de Koh Lanta Cambodge, et le suicide du médecin Thierry Costa ont relancé le débat sur la télé-réalité en France. Interviewée ce matin sur France 2, Aurélie Filippetti, ministre de la Culture, s'est d'ailleurs déclarée favorable à un meilleur contrôle de ce type de programme.

La télé-réalité ne plaît pas à tout le monde en France. Si les Anges 5 parrainés par Kim Kardashian cartonnent sur NRJ 12, de nombreuses voix s'élèvent contre ce genre d'émission après les drames de Koh Lanta. De quoi faire réagir jusqu'au gouvernement.

"Il faut réguler ces émissions"

La mort de Gérald Babin et le suicide de Thierry Costa ont remis en cause la télé-réalité en France. Et pour Aurélie Filippetti, il est important de réagir. Sur France 2 ce mercredi 10 avril, la ministre de la Culture a expliqué qu'"il faut réguler ces émissions pour qu'elles assurent bien la préservation de la dignité de la personne humaine, de ceux qui jouent et des téléspectateurs qui les regardent". Réguler, mais comment ?

Pas avant 22h ? Pourquoi pas

Alors que Françoise Laborde, membre du CSA, a menancé d'interdire la diffusion de certains programmes avant 22h Aurélie Filippetti assure que cette possibilité "va dans le bon sens". Affaire à suivre. En tout cas, une chose est sûre : le paysage télévisuel français promet de changer.

Koh Lanta
Bertrand-Kamal (Koh Lanta, les 4 terres) sur son cancer : "Je suis tombé malade après l'aventure"
Hadja (Koh Lanta, les 4 terres) victime de messages racistes : "J'y suis habituée", elle se confie
Koh Lanta, les 4 terres : la prod "spoile" qu'une équipe va morfler dès le 1er épisode !
Maud Garnier (Koh Lanta) enceinte de son premier bébé : elle dévoile son beau baby bump
voir toutes les news de Koh Lanta Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème