Lastman : la série d'animation française la plus ambitieuse et épique de la télé
C'est aujourd'hui que Lastman sort enfin en DVD et Blu-ray. Un cadeau de Noël idéal à déposer sous le sapin tant cette série d'animation est la plus ambitieuse de la télévision en France.

Oui, le monde de l'animation se porte bien en France. Tandis que l'on a récemment eu le droit à Ma Vie De Courgette, La Mécanique du Coeur, Les Minions ou encore Ernest et Célestine et Zombillénium au cinéma, le monde des séries a également le droit à ses petites pépites. Comme quoi ? La plateforme Studio 4 nous offre chaque semaine un nouvel épisode de La Petite Mort sortie tout droit de l'imagination de Davy Mourier et France 4 a récemment diffusé Lastman, qui débarque ce mercredi 6 décembre en DVD et Blu-ray (voir ci-dessous).

Lastman, une série d'animation ambitieuse

Réalisée par Jérémie Périn, écrite (notamment) par Laurent Sarfati et adaptée de la bande-dessinée signée Bastien Vivès, Balak et Michaël Sanlaville, Lastman est sans aucun doute la série d'animation française la plus ambitieuse, créative, badass et impressionnante de la télévision.

Au programme ? L'histoire se déroule 10 ans avant la bande-dessinée et suit Richard Aldana fourré dans une galère monumentale à Paxtown, "capitale corrompue, déchirée par les inégalités et rongée par la mafia". Décrit comme un "démerdard, sans attache ni ambition", cet apprenti boxeur voit sa vie subitement bouleversée lorsqu'il se retrouve en charge de Siri, une jeune fille très spéciale convoitée par "L'Ordre du Lion", une secte religieuse.

Une réussite à tous les niveaux

Un synopsis qui ne laisse pas indifférent et qui donne surtout naissance à une série totalement épique. Aidée par son format très particulier (26 épisodes de 11 à 13 minutes), l'histoire s'enchaîne magnifiquement et permet à l'équipe créative de se lâcher pour nous en mettre plein les yeux. Aucun temps mort à l'écran, la série profite de la moindre de ses secondes pour nous présenter un univers bien plus riche qu'on ne l'imagine et faire évoluer son intrigue vers une direction inattendue mais terriblement jouissive. Portée par des dialogues savoureux et justes (la relation entre Richard et Siri est superbement écrite), des graphismes stylisés mais également par des scènes d'action intenses et impressionnantes, Lastman n'a pas à rougir face à ses grandes soeurs du genre. En effet, impossible de ne pas penser à Ken le survivant (son univers) ou Nicky Larson (son anti-héros bien plus humain que ne le laisse supposer sa carapace) en découvrant les épisodes, tant l'influence se fait ressentir à l'écran.

Enfin, difficile de ne pas parler du doublage de Lastman. Et pour cause, si la série fonctionne aussi bien, c'est également grâce aux voix françaises qui offrent une toute autre dimension à l'histoire et aux personnages. Mentions spéciales à Martial Le Minoux (Richard Aldana) qui semble s'amuser comme jamais avec son rôle, et au regretté Patrick Béthune qui sublime Dave McKenzie.

Bref, vous l'aurez compris, Lastman est immanquable et entre clairement dans la cour des grands dans le monde de l'animation (et de l'animé). Et en attendant de savoir si une saison 2 verra le jour ou non, on ne peut que vous inviter à découvrir l'histoire de la saison 1 avant de dévorer les 10 premiers tomes de la BD.

Lastman : la série d'animation française la plus ambitieuse et épique de la télé
Lastman : la série d'animation française la plus ambitieuse et épique de la télé
Lastman : la série d'animation française la plus ambitieuse et épique de la télé
Lastman : la série d'animation française la plus ambitieuse et épique de la télé
Lastman : la série d'animation française la plus ambitieuse et épique de la télé
Lastman : la série d'animation française la plus ambitieuse et épique de la télé
News
essentielles
sur le
même thème