La plateforme : ce thread explique le film d'horreur de Netflix dont tout le monde parle
C'est LE film d'horreur dévoilé par Netflix dont tout le monde parle en ce moment : La plateforme. Un thriller psychologique espagnol qui intrigue, dégoûte, déçoit ou laisse perplexe. Que ce soit par le message qu'il veut faire passer ou par sa fin qui laisse libre cours à plusieurs interprétations, le film ne met pas tout le monde d'accord. Sur Twitter, une internaute a tenté d'apporter plusieurs éléments d'explications, plus ou mois recevables. Attention spoilers !

En attendant le retour de La Casa de Papel ce vendredi 3 avril 2020 sur Netflix, il y a plein d'autres séries à regarder en cette période de confinement. Outre les vieilles séries qu'on adore remater comme Friends, il y en a des nouvelles à l'instar de Dare Me ou Vampires à découvrir. Côté film, on ne parle quasiment que de La plateforme, un thriller espagnol très gore et d'une violence extrême. Réalisé par Galder Gaztelu-Urrutia, ce film d'horreur se déroule dans une prison verticale, appelée La Fosse, où il est difficile de survivre. Et pour cause, une plateforme garnie de plats diverses et variés descend une fois par jour à chaque étage afin de nourrir les prisonniers. Sauf que ceux des étages les plus bas se retrouvent face à une plateforme vide et n'hésitent pas à s'entretuer pour survivre.

"La plateforme", une expérience sociologique ?

Outre le côté gore, nombreux téléspectateurs ont été déçus par la fin, qui laisse libre à interprétations. Si, vous aussi, la fin vous a rendu fous, voilà quelques explications données par la Twitto @4realanissa. Attention, si vous n'avez pas encore vu le film, on vous déconseille vivement de poursuivre la lecture de cet article. Si le film se veut être une critique du capitalisme et de la société de consommation, la Twitto compare son univers avec celui de Hunger Games, où le gouvernement s'amuse avec les prisonniers : "la fosse serait une expérience sociologique menée par le gouvernement (c'est pour cette raison qu'on peut choisir d'y participer pour décrocher un diplôme ou pour pas aller en prison)".

En quoi consiste alors cette expérience ? "Quand on arrive, on doit renseigner notre plat préféré. Les commis de l'étage 0 réalisent chaque jour les plats préférés de chacun des prisonniers et les déposent sur la plateforme. Il faut comprendre que chaque prisonnier doit alors manger SON PLAT. Ils n'ont donc pas 2 secondes pour manger le plus de choses possibles, mais simplement pour repérer leur plat sur la plateforme et le prendre. C'est exactement pour cette raison que lorsque la panna cotta arrive à l'étage 333, la cellule ne change pas de température". Pourquoi n'y a-t-il pas 666 plats sur la plateforme, alors que les prisonniers sont 2 par étage ? Selon elle, les plats "ne prennent pas tous beaucoup de place. Sur la plateforme il y avait du vin, du thé, une pomme et des petits trucs. J'imagine que plusieurs participants ont du choisir la même chose, ce qui expliquerait la taille de l'énorme gâteau".

Quel rôle pour la petite fille ?

Autre question que les gens se posent : comment le personnage en fauteuil roulant savait que la pana cotta était le plat choisi par l'enfant ? Si c'est encore flou, un internaute a émis l'hypothèse selon laquelle il est un ancien cuisinier de l'Administration. Quel rôle joue la petite fille et comment fait-elle pour rester en vie alors qu'elle est au 333e étage ? Alors que certains voient en elle quelque chose de divin ou d'illusoire, elle serait, selon cet internaute, "la clé de l'énigme au sens propre, le ticket de sorti. Il est très probable qu'elle ait été capturée par le gouvernement et placée d'office au 333, ou elle est nourrie et logée".

Contrairement à ce que certains pensent, il n'est pas possible qu'elle ait été conçue dans la fosse "car la mère n'y est que depuis 10 mois". La mère aurait donc cherché à rejoindre la prison pour retrouver sa fille, ce qu'elle pourrait bien avoir réussi à faire. Car "jamais dans le film c'est dit que la mère ne rencontre jamais la petite. La mère retrouve son enfant tout les mois logiquement", à chaque cycle.

La fin controversée expliquée ?

Comment en sortir ? Goreng, le personnage principal, a-t-il la bonne solution en rationnant tout le monde ? "Bref, pour s'en sortir, il faut comprendre le fonctionnement de la prison et faire en sorte que la dernière personne de la fosse (à savoir l'enfant) mange son plat, à savoir la panacotta." Chose que le personnage principal arrive à faire selon certains : "Pour moi la fille est une hallucination, et c'est bien la pannacotta qui remonte à la surface."

On rappelle que ce thread reste une hypothèse d'interprétation, avec ses cohérences et incohérences, et que chaque téléspectateur peut avoir sa propre vision du film. D'autres internautes, par exemple, pensent que le Goreng, à l'instar du personnage de Don Quichotte, héros du livre qu'il a emmené avec lui, a plusieurs hallucinations, dont celle de la petite fille, et qu'il est mort en descendant.

Netflix
Mort de George Floyd : Nike, Amazon, Netflix, McDo... Les marques s'unissent contre le racisme
Bryce (Too Hot To Handle) annonce sa rupture avec Nicole et dévoile les raisons 💔
Reality Z : télé-réalité + zombies, la nouvelle série horrifique délirante de Netflix se dévoile
Control Z : une saison 2 en préparation ? Ana Valeria Becerril (Sofia) répond
voir toutes les news de Netflix Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème