C'est ce mercredi 26 décembre que sort l'un des films français les plus attendus de cette fin d'année. L'Homme qui rit, réalisé par Jean-Pierre Améris, va vous emporter à travers une histoire aussi belle qu'émouvante, dans un univers fantastique et incroyablement passionnant. PurefansNews a eu la chance de découvrir le

C'est ce mercredi 26 décembre que sort l'un des films français les plus attendus de cette fin d'année. L'Homme qui rit, réalisé par Jean-Pierre Améris, va vous emporter à travers une histoire aussi belle qu'émouvante, dans un univers fantastique et incroyablement passionnant. PurefansNews a eu la chance de découvrir le film et vous livre sa critique le sourire aux lèvres.

Une libre adaptation
Bien que L'Homme qui rit soit une adaptation du roman éponyme de Victor Hugo, Jean-Pierre Améris nous livre ici sa propre vision de l'histoire. En effet, il préfère s'intéresser à l'incroyable destin qui lie Gwynplaine et Déa, deux jeunes orphelins marqués par la cruauté de la vie. Tandis que la jeune femme est aveugle depuis la naissance, Gwynplaine se retrouve défiguré avec deux énormes cicatrice au bord des lèvres, lui donnant l'impression de sourire en permanence. Heureusement, leur vie va basculer lorsqu'ils vont faire la rencontre d'Ursus, un vieil homme aussi sage qu'extraverti.

Des répliques envoûtantes
Adapter un roman de Victor Hugo nous assure forcément des dialogues et des répliques absolument fascinantes et magnifiques. C'est notamment ce que nous propose Améris à travers un travail d'écriture remarquable. Que ce soit avec Ursus : "Le Diable a quitté son corps dans un grand éclat de rire" pour expliquer cette différence, le réconfort de Déa envers son amant : "Mais qu'est-ce que ça veut dire être laid ? C'est faire le mal. Toi tu me fais du bien", ou encore le sublime discours de Gwynplaine face au Parlement. Tout est magnifiquement dit, mais aussi (et surtout) parfaitement interprété.

Un casting au top
Car pour un film aussi ambitieux, le casting se devait d'être à la hauteur, ce qui est exactement le cas ici. On y retrouve ainsi la très jolie (et talentueuse) Christa Théret découverte dans le film LOL, la star montante du cinéma Marc-André Grondin déjà récompensé d'un César ou encore deux grands noms du cinéma à savoir Gérard Depardieu et Emmanuelle Seigner. Avec ce long-métrage, Jean-Pierre Améris crée un mélange parfait et irrésistible.

Un côté "Edward aux mains d'argent"
Contrairement à ce que l'on pourrait penser, L'Homme qui rit n'est absolument pas un film d'époque puisque son histoire est (malheureusement) très moderne. Comme on peut le constater à travers ce film, on se rapproche bien plus du conte mélodramatique avec une touche de fantastique. Par ailleurs, grâce à sa musique et sa réalisation, on ne peut s'empêcher de retrouver un petit peu l'univers du très grand film Edward aux mains d'argent de Tim Burton. Que ce soit dans son atmosphère, l'interprétation de Marc-André Grondin ou même le thème (la différence et les moqueries qu'elle engendre), cette inspiration se fait ressentir et apporte un plus indéniable à ce film.

Il est très difficile de ne pas craquer devant l'Homme qui rit. Son intrigue bouleversante, nous livre une magnifique, mais tragique, histoire d'amour prenant place dans un univers poétique et sombre. PurefansNews est tombé sous le charme et ne peut que vous conseiller d'y succomber !

L'Homme qui rit
L'Homme qui rit : interview décalée de Christa Théret et Marc-André Grondin !
L'Homme qui rit : un conte poétique et fantastique digne d'Edward aux mains d'argent