Par Marie Piat Journaliste
Marie Piat est une journaliste qui peut écrire sur (à peu près) tout : séries, films, télé, stars, mode, mangas... Lucifer, Harry Potter, les Kardashian-Jenner, Disneyland Paris, les films de Noël, Les Marseillais ou encore Danse avec les stars font partie de ses sujets préférés.
L'article 13 (devenu 17) adopté : des internautes inquiets, surtout les fans de BTS
L'article 13 (devenu 17) adopté : des internautes inquiets, surtout les fans de BTS
Le Parlement Européen a adopté la directive sur le droit d'auteur. L'article 13 (devenu article 17) est donc passé, malgré la pression des GAFA et les inquiétudes de nombreux internautes sur la liberté d'expression sur le web. Les fans de BTS en particulier sont très inquiets, comme ils l'ont avoué sur Twitter.

L'article 13 a été adopté

Ce mardi 26 mars 2019, les députés de l'Union Européenne ont adopté l'article 17 (anciennement appelé article 13) au Parlement Européen à Strasbourg. La directive sur le droit d'auteur est passée à 348 voix contre 274. Le texte devra devenir effectif dans les deux ans à venir, dans les 28 pays de l'UE. Le but de la directive ? Protéger les droits d'auteurs sur internet en empêchant les internautes de partager des contenus protégés.

Un projet de loi très controversé. Car si de nombreux artistes (comme Louane, David Guetta et Jean-Jacques Goldman) et journalistes sont en faveur de la directive qui a été adoptée, les GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon) étaient contre pour éviter de passer des accords avec les artistes et les médias en vue de les rémunérer. Désormais, les géants du web devront partager leurs bénéfices.

Des internautes anxieux, notamment les fans de BTS

Avec l'article 13 adopté, Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat ou encore YouTube seront maintenant tenus pour responsables s'ils laissent circuler une oeuvre protégée sur leur site. Le meilleur moyen devrait donc être d'utiliser un filtrage de contenus. Ce qui est perçu par les défenseurs de la liberté d'expression sur internet et les YouTubeurs comme de la "censure". Pour la majorité des twittos, cette décision serait synonyme de "la mort de la liberté d'expression" et "la fin d'internet". Ils sont effrayés de ne plus pouvoir utiliser des memes, des GIFS et autres types de contenus.

Les fans de BTS font partie des plus inquiets. Ils ont peur de ne plus pouvoir rien partager de leur groupe de K-pop préféré et l'ont fait savoir sur les réseaux sociaux.

Pas de quoi paniquer ?

Cependant, le communiqué de presse du Parlement Européen a précisé que "l'upload d'oeuvres protégées à des fins de citation, de critique, d'avis, de caricature, de parodie ou de pastiche a été protégé encore plus qu'auparavant, garantissant ainsi que les memes et les GIF continueront d'être disponibles et partageables sur les plateformes en ligne". De quoi rassurer (au moins un peu) les internautes européens.

BTS
Deux ados pakistanaises inquiètent tout le monde avec leur disparition : elles sont retrouvées en route pour la Corée... pour voir les BTS
"Nous ne vous oublierons pas" : les fans de BTS émus et solidaires après l'annonce d'une grande pause pour leur service militaire
RM (BTS) souffre de la pression : "Ce n'est pas bon pour la société de faire pression sur les gens"
BTS fait une pause : le groupe prend un break "prolongé" pour "faire le plein d'énergie"
voir toutes les news de BTS Découvrir plus d'articles