Kanye West dérape encore sur Twitter et s'attaque à l'industrie musicale
2 photos
Voir le diapo
Kanye West a (encore) dérapé. Ce mercredi 16 septembre 2020, le rappeur qui souffre de bipolarité a partagé une série de tweets parfois incohérents dans lesquels il s'en prend à l'industrie musicale, qu'il accuse "d'esclavagisme moderne". Le mari de Kim Kardashian s'est même filmé en train d'uriner sur l'un de ses Grammy Awards...

Kanye West a de nouveau craqué sur Twitter. Après s'en être pris à sa femme en juillet dernier, celui qui est candidat à la présidentielle 2020 face à Donald Trump s'est attaqué à l'industrie musicale ce mercredi 16 septembre 2020 dans de très nombreux tweets partagés pendant plusieurs heures. Le rappeur, atteint de bipolarité, accuse les maisons de disque "d'esclavage moderne". "Je veux voir les contrats de tout le monde chez Universal et Sony. Je ne vais pas regarder mon peuple être asservi. Je mets ma vie en danger pour les miens. L'industrie de la musique et la NBA sont des navires d'esclavagisme moderne".

Kanye West accuse les maisons de disque "d'esclavage moderne"

Il déplore le fait que les artistes n'ont aucun droit sur leurs sons : "Quand vous signez un contrat dans une maison de disque, vous renoncez à vos droits. Sans les masters, vous ne pouvez rien faire avec votre propre musique. Quelqu'un d'autre contrôle où et quand elle est jouée. Les artistes n'ont rien à part la célébrité, les tournées et les produits dérivés.". Le mari de Kim Kardashian ajoute "Les artistes méritent de posséder les droits de leurs masters... Les artistes meurent de faim sans tournées... Je vais récupérer nos masters... Pour tous les artistes... ". Il appelle à la mobilisation : "Il est l'heure de se libérer... Nous ne nous déchirerons pas entre nous pendant que quelqu'un que nous ne connaissons pas en Europe est payé et place cet argent dans un fonds".

Nouveau craquage sur Twitter

Celui qui se prend pour "le nouveau Moïse" s'en prend aussi à sa maison de disques, Universal Music. Il exige d'être reçu par Vincent Bolloré : "Tout le monde à Universal et Vivendi. S'il vous plaît, comprenez que je vais faire tout ce qui est légalement possible et utiliser ma voix jusqu'à ce que les contrats de tous les artistes soient changés, en commençant par récupérer les droits de mes masters pour mes enfants. Je vous promets que je ne m'arrêterai pas". Il menace même d'arrêter la musique : "Je ne sors plus de nouvelle musique tant que je n'ai pas terminé mon contrat avec Sony et Universal. Sur Dieu, au nom de Jésus... Venez m'attraper". Plus tard dans la soirée, le rappeur a continué de tweeter et a partagé une vidéo où on le voit uriner sur l'un de ses trophées, ses Grammy Awards. En légende : "Croyez-moi, je ne m'arrêterai pas".

Kanye West
Kanye West craque encore sur Twitter et s'attaque à l'industrie musicale
Kanye West tease des nouvelles sneakers Yeezy très futuristes, le web se moque
Kim Kardashian et Kanye West : bientôt le divorce ?
Kanye West et Kim Kardashian : leurs retrouvailles se terminent en larmes
voir toutes les news de Kanye West Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème