Justice League : clin d'oeil, scène réécrite, personnage supprimé... les anecdotes sur le film
Justice League : clin d'oeil, scène réécrite, personnage supprimé... les anecdotes sur le film
En attendant la Snyder Cut qui sortira en 2021 sur HBO Max, voici quelques anecdotes sur Justice League version Joss Whedon qui est diffusé ce dimanche sur TF1. Clin d'oeil, scène réécrite, personnage supprimé... on vous dit tout.

Iris West devait être présente

Le problème qu'avait Justice League au moment de sa production, c'est que le film prenait place avant les premiers films solos introductifs de certains héros (Aquaman, Flash, Cyborg). De fait, le réalisateur Zack Snyder s'était chargé d'y mettre en scène quelques "origin story" les concernant afin de faciliter l'attachement du public à leur encontre et la compréhension / cohérence de l'histoire. Malheureusement, quand il a été contraint de quitter le projet en cours de route, la faute à des problèmes personnels, Joss Whedon (son remplaçant) a décidé de couper énormément de ces séquences.

C'est pour cela que la présentation de Cyborg est totalement précipitée et que celle de Flash est inexistante. Et à ce sujet, sachez que Zack Snyder avait pourtant prévu de belles choses. Comme on devrait le découvrir lors de sa Snyder Cut (sa véritable version du film) attendue en 2021 sur HBO Max, il avait mis en scène quelques passages de Barry Allen à Central City avec notamment... sa rencontre avec Iris West, jouée ici par Kiersey Clemons (par ailleurs visible dans la première bande-annonce). Et oui, le réalisateur s'était visiblement inspiré de la série de la CW - avec le casting de Candice Patton pour ce rôle, en choisissant une nouvelle héroïne noire, là où historiquement, la journaliste du Central City Citizen a toujours été blanche dans les comics.

Justice League : 6 anecdotes sur ce film de DC
Justice League : 6 anecdotes sur ce film de DC

Une deuxième version quasi inédite

En parlant de la Snyder Cut, sachez que si vous n'avez pas aimé le film Justice League version Joss Whedon, celle que prépare actuellement Zack Snyder n'aura absolument rien à voir avec le résultat sorti en 2017. Le réalisateur l'a en effet confirmé, sa version sera composée d'environ 75% d'images inédites jamais exploitées par son remplaçant de l'époque.

De fait, ce nouveau Justice League sera tellement différent qu'il pourrait durer près de 4h et être découpé en 4 épisodes d'une heure sur la plateforme HBO Max. Retour d'un méchant supprimé par Whedon, réintroduction de certaines scènes et même ajout de nouvelles séquences (poke l'arrivée surprise du Joker pour combler l'annulation du film solo Batman de Ben Affleck) sont donc au programme.

Justice League : 6 anecdotes sur ce film de DC
Justice League : 6 anecdotes sur ce film de DC

Un problème de poils

Vous trouvez que le visage de Superman est parfois bizarre à l'écran, notamment au début du film ? C'est normal. Quand Joss Whedon est arrivé sur ce projet et qu'il a décidé de détruire le film initialement prévu par Zack Snyder, il a logiquement programmé de nombreux reshoots. Problème ? Au moment même où le tournage de ces nouvelles scènes était prévu, Henry Cavill - l'interprète de Clark Kent, possédait une moustache destinée à son nouveau rôle dans le film Mission Impossible 6, dont il avait contractuellement l'interdiction de raser. Aussi, l'acteur a dû tourner les nouvelles scènes de Superman avec sa moustache (ce qui a fait marrer ses partenaires) et l'équipe technique a ensuite tenté de l'effacer numériquement derrière, ce qui explique parfois les effets visuels moches autour de ses lèvres.

Justice League : 6 anecdotes sur ce film de DC
Justice League : 6 anecdotes sur ce film de DC

Un clin d'oeil discret

Cette année, Harley Quinn a fait son retour au cinéma avec son premier film solo (ou presque) : Birds of Prey. Le rapport avec Justice League ? Dans l'une des scènes situées à Gotham au tout début du film de 2017, il est possible d'apercevoir un building avec le nom "Janus" écrit dessus. Celui-ci fait en réalité référence à la société Janus Cosmetics qui appartient tout simplement à Black Mask aka... le grand vilain de Birds of Prey incarné par Ewan McGregor. Oui, tout est lié.

Justice League : 6 anecdotes sur ce film de DC
Justice League : 6 anecdotes sur ce film de DC

Un budget énorme

300 millions de dollars, c'est la somme que Warner Bros aurait dépensé pour produire ce film, ce qui fait de Justice League l'un des projets les plus chers de tous les temps au cinéma. Le twist ? Avec la Snyder Cut, le studio a même une nouvelle fois fait trembler son banquier en faisant un nouveau chèque de 70 millions de dollars afin de permettre à Zack Snyder de terminer au mieux les effets spéciaux de sa version et tourner quelques petites scènes supplémentaires.

A titre de comparaison, avec un tel budget Marvel aurait pu tourner 2 films Captain America (140 millions de dollars en 2010) ou deux films Thor (150 millions de dollars en 2011). Et le pire dans tout ça ? Le film n'a même pas été rentable au box-office avec près de 100 millions de dollars de manque à gagner...

Justice League : 6 anecdotes sur ce film de DC
Justice League : 6 anecdotes sur ce film de DC

Une scène finale en guise de teasing

Ce n'est pas une mais deux scènes post-génériques qui sont visibles à la fin de Justice League. Et la plus intéressante est bien évidemment celle avec l'introduction de Deathstroke incarné par Joe Manganiello. Mais au fait, à quoi servait-elle réellement ? Si à l'écran on pouvait comprendre qu'il s'agissait d'un teasing pour Justice League 2 - qui ne verra finalement jamais le jour, celle-ci était en réalité pensée pour... The Batman. Dans une récente interview accordée à Yahoo, le comédien a révélé, "[Avec Joss Whedon] Ils ont retourné tous les dialogues de Jesse Eisenberg [Lex Luthor] pour teaser Justice League 2, qui aurait dû être centré autour de l'Injustice League. Mais tous ces dialogues étaient à l'origine autour de Batman qu'ils ont modifié par des répliques comme 'Ne devrions-nous pas avoir notre propre ligue ?'"

Et à en croire Joe Manganiello - qui sera d'ailleurs de retour dans la Snyder Cut, le film The Batman de Ben Affleck, finalement annulé, aurait dû être incroyable. L'acteur l'a confié, "C'était une histoire extrêmement sombre dans laquelle Deathstroke avait le rôle d'un méchant de film d'horreur qui détruit la vie de Bruce de l'intérieur. Il tuait petit à petit tous les proches de Bruce afin de le faire souffrir et détruire sa vie, car il lui reprochait d'avoir détruit la sienne."

Justice League : 6 anecdotes sur ce film de DC
Justice League : 6 anecdotes sur ce film de DC
Justice League
Gal Gadot (Wonder Woman) menacée par Joss Whedon sur le tournage de Justice League ? Elle réagit
Snyder Cut de Justice League : une suite possible ? Zack Snyder ouvre la porte !
Snyder Cut de Justice League : les 5 grosses différences avec le film de 2017
Justice League - Snyder Cut : l'apparition d'un super-héros secret va faire halluciner les fans
voir toutes les news de Justice League Découvrir plus d'articles