Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Journée contre le gaspillage alimentaire : 5 chiffres inquiétants
Journée contre le gaspillage alimentaire : 5 chiffres inquiétants
Ce mercredi 16 octobre 2019, c'est la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire. A cette occasion, l'Ademe (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie) a dévoilé des chiffres inquiétants concernant le nombre d'aliments jetés à la poubelle...

Si certains emploient les grands moyens et sont prêts à offrir des récompenses pour convaincre les citoyens de bien jeter leurs déchets à la poubelle, que faut-il faire pour encourager les gens à diminuer le gaspillage alimentaire ? Alors que ce mercredi 16 octobre 2019 est une journée dédiée à la lutte contre le gaspillage alimentaire en France, les chiffres concernant celui-ci sont des plus inquiétants. En voilà 5, dévoilés par l'Ademe (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie), qui, on l'espère, vont générer une prise de conscience, alors que 820 millions de personnes souffrent encore de la faim dans le monde.

  • Le gaspillage alimentaire des foyers français représente 30 kg par an et par habitant, dont 7 kg d'aliments encore emballés.
  • Ce gaspillage coûte entre 100 et 160€ par an et par personne, soit l'équivalent de 12 à 20 milliards d'euros par an en France.
  • Près de 14% de la production agricole mondiale n'arrive jamais en rayon, soit 1 aliment sur 7. Selon la FAO, agence mondiale pour l'alimentation des Nations Unies, pas moins de 363 milliards d'euros de produits agricoles se perdent entre la ferme et le supermarché.
  • Au total, 10 millions de tonnes de nourriture sont gaspillés chaque année en France pour un coût 16 milliards d'euros.
  • D'un point de vue environnemental, l'empreinte carbone annuelle du gaspillage alimentaire serait de près de 15,5 millions de tonnes de dioxyde de carbone par an soit 3% de l'émission de gaz à effet de serre de la France

Quelles solutions ?

De nombreuses astuces existent pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Vous pouvez ainsi faire une liste de courses afin d'éviter d'acheter trop, faire attention aux promotions qui incitent à acheter en nombre un produit que vous n'allez pas forcément manger ou boire, bien ranger les aliments pour qu'ils se conservent mieux et qu'ils ne soient pas oubliés ou encore bien faire attention aux dates de péremption. Attention à bien différencier la date limite de consommation (indiquée par le célèbre "à consommer jusqu'au...") et la date de durabilité minimale (DDM) ("à consommer de préférence avant le..." ou "à consommer de préférence avant fin...").

Vous pouvez également installer sur votre smartphone des applications, comme Too Good To Go, qui permet à ses utilisateurs d'acheter des invendus de commerçants situés près de chez lui et ce, à prix cassés. Non seulement cela évite de jeter les surplus, permet aux commerçants de gagner plus d'argent et le consommateur économise de l'argent. Autre appli qui peut être utile : À consommer permet de recenser les produits de notre cuisine et envoie des alertes sur la date limite de consommation de ceux-ci.

News
essentielles
sur le
même thème