Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Joker : un film dangereux ? Joaquin Phoenix agacé
Joker : un film dangereux ? Joaquin Phoenix agacé
Le film Joker est-il trop dangereux pour le public ? Si la question peut surprendre - on parle d'un film sur le pire vilain de DC Comics, elle agace surtout Joaquin Phoenix. D'après lui, tout le monde est capable d'avoir du recul sur une oeuvre et les personnes problématiques n'ont pas besoin de celle-ci pour être problématiques.

Joker, un film dangereux ?

Avant même que Joker ne sorte en salles, le film a déjà le droit à d'étranges critiques. Tandis que son histoire est centrée sur le plus grand vilain de l'univers de Batman - un psychopathe, criminel, meurtrier aussi passionnant qu'inquiétant, certaines personnes n'hésitent pas à catégoriser le film comme "dangereux".

La raison ? Elles estiment qu'il pourrait donner de mauvaises idées, envoyer un mauvais message et légitimer des actes inacceptables auprès de certaines personnes problématiques. Des attaques étonnantes - une personne problématique n'a pas besoin d'un film/livre/série pour être problématique, auxquelles vient de répondre Todd Phillips.

Todd Phillips agacé par les critiques

Interrogé sur ces critiques par IGN, le réalisateur - visiblement irrité, a notamment déclaré : "Je pense qu'il y a pas mal d'articles qui ont été écrits par des personnes qui assument ne pas avoir vu le film. Je dirais juste que tu devrais peut-être le voir [avant de dire quoi que ce soit] et y aller en ayant l'esprit ouvert."

Surtout, le réalisateur s'est montré surpris de la façon dont ces personnes décident soudainement de réagir face à son film : "C'est bizarre quand des gens disent 'Oh, moi je peux comprendre le message du film. Mais imaginez si d'autres ne le peuvent pas ?' C'est faire des jugements pour d'autres".

"on est capable de faire la différence entre le bien et le mal"

Des propos approuvés par Joaquin Phoenix, l'interprète de ce terrifiant Joker, qui a de son côté rappelé qu'une personne dérangée n'aura jamais besoin d'un tel film pour l'être : "Je pense que, pour la plupart d'entre nous, on est capable de faire la différence entre le bien et le mal. Et ceux qui n'y arrivent pas sont capables d'interpréter n'importe quoi de la façon dont ils veulent."

"Les gens interprètent mal certaines paroles de chanson. Ils interprètent mal des passages de livres. Donc je ne pense pas que ce soit la responsabilité d'un cinéaste d'enseigner la moralité ou cette différence entre le bien et le mal" a-t-il ensuite ajouté, lui aussi lassé par cette polémique.

Joaquin Phoenix
Joker : quand le visage du vilain devient un symbole des manifestations dans le monde
JOKER : des scènes coupées bientôt dévoilées ? Le réalisateur réagit
Joker : 9 clins d'oeil bien cachés à l'univers de Batman
Joker 2 : Joaquin Phoenix prêt pour une suite, "C'est un rôle de rêve"
voir toutes les news de Joaquin Phoenix Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème