Job d'été de rêve : une étudiante sera payée plus de 6 000€ et aura même une voiture de fonction
Job d'été de rêve : une étudiante sera payée plus de 6 000€ et aura même une voiture de fonction
C'est ce qui s'appelle un job d'été très bien payé ! Lotte De Visscher, une étudiante flamande, a été sélectionnée par Adecco pour bosser avec leur CEO cet été. Et pour ce travail, elle va avoir un gros salaire : elle sera payée plus de 6 000 euros et aura aussi droit à une voiture de fonction.

Un job d'été payé plus de 6K

Il y a ceux qui bossent devant un ordi toute la journée, ceux qui travaillent dur sur les chantiers ou encore les rares chanceux qui ont réussi à avoir des jobs de rêve comme testeur de parcs d'attractions. Et puis il y a des jobs d'été plus classiques : vendeur dans une boutique estivale, moniteur en colonie de vacances, caissier dans un supermarché... Sauf que là aussi, il y en a certains qui ont plus de chance que d'autres.

Comme l'a révélé Het Laatste Nieuws, une étudiante flamande a trouvé un job d'été payé plus de 6 000 euros par mois (6 600 euros exactement). Et en plus de ça, celle qui s'appelle Lotte De Visscher aura même une voiture de fonction. A tout juste 22 ans, elle a réussi à décrocher ce poste éphémère suite à la campagne lancée par l'agence d'interim Adecco. Ce qu'elle va devoir faire ? Accompagner Nico Reeskens, le CEO de l'entreprise, dans ses déplacements.

"Je suis vraiment impatiente"

Alors que moins d'un jeune sur deux avait un job d'été en 2019, Lotte De Visscher, elle, a réussi à décrocher le gros lot. Mais en même temps, elle a dû bosser dur pour l'obtenir. Sélectionnée par 1 000 personnes, l'étudiante a d'abord passé une série de tests, puis a présenté un projet commercial devant un jury de professionnels. Ce qu'elle leur a proposé ? Un travail montrant le rôle de l'intelligence artificielle dans l'organisation du travail.

Comme le rappelle le média néerlandais, avec cette campagne, Adecco veut "mettre au défi les jeunes dans les compétences dont ils ont besoin pour devenir un leader de demain" et les "impliquer dans la politique d'entreprise du groupe". Quant à l'étudiante, elle a déclaré au même journal : "Je suis vraiment impatiente de relever les défis qui m'attendent et je crois que je peux apprendre beaucoup de choses ici. Cette expérience sera certainement une plus-value sur mon CV".