Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Jobs d'été : moins d'un jeune sur deux travaille en 2019, un chiffre en baisse
Jobs d'été : moins d'un jeune sur deux travaille en 2019, un chiffre en baisse
Jobs d'été ou vacances ? Qu'ont choisi les jeunes cette année ? Alors que 56% des jeunes de 16 à 23 ans avaient un job d'été en 2018, combien sont-ils à bosser cette année ? Surprise : ils sont moins nombreux à avoir trouvé un travais et plus nombreux à partir en vacances. A quoi c'est dû ? Retour sur cette enquête menée par Diplomeo.

Eh oui, il ne reste (déjà) plus qu'un mois de vacances pour la plupart des étudiants... Si ça peut vous consoler, pensez à ceux qui ne partent pas au soleil mais qui restent pour bosser tout l'été pour se faire de l'argent de poche. Quoiqu'ils sont moins nombreux cette année que l'année précédente à en croire l'étude menée par Diplomeo auprès de 1700 jeunes de 16 à 23 ans.

Selon l'enquête, 47 % des jeunes seulement ont un job d'été, soit moins d'un jeune sur 2. A titre de comparaison, ils étaient 56 % l'année dernière. Chez les 18-20 ans, ils sont 63 % à travailler, contre 46% chez les 21-23 ans et 26 % chez les moins de 18 ans. A quoi est due cette baisse ? Selon Diplomeo, elle n'est pas due à une baisse de motivation, bien au contraire puisque 9 jeunes sur 10 (89%) estiment que le job d'été est un plus sur le CV.

Plus de difficultés à trouver un job d'été cette année ?

Un tiers de ceux qui ne travaillent pas cet été n'ont simplement pas réussi à trouver de job d'été. Ce sont les boursiers (80%) et les étudiants du public (71 %) qui se trouvent le plus en difficulté. Tout serait en réalité une question de piston : 42 % des jeunes qui travaillant cet été assurent avoir trouvé leur job grâce à leurs amis ou leur famille, alors que seulement 29 % d'entre eux l'ont obtenu grâce à une candidature spontanée. Pas très rassurant... A noter que 34 % travaillent pendant l'année en parallèle de leurs études.

Autre question à laquelle s'est intéressée l'étude : que vont faire les étudiants de l'argent gagné ? 50 % vont financer leurs loisirs, 46 % leurs études, 45 % vont le mettre sur leur plan d'épargne. Viennent ensuite les vacances (34 %) et les besoins de leur famille (9 %).

52% partent en vacances

S'ils sont moins nombreux à bosser, ils sont logiquement plus nombreux à partir en vacances ! Au total, 52 % partiront en vacances cet été, dont principalement des jeunes de 16 à 18 ans (64%). On imagine qu'il est en effet plus simple de partir avec les parents... Seulement 40 % des 21-23 ans s'en vont, de préférence en France, en voiture et en famille.

Jobs d'été : moins d'un jeune sur deux travaille cet été, un chiffre en baisse
Jobs d'été : moins d'un jeune sur deux travaille cet été, un chiffre en baisse
News
essentielles
sur le
même thème