Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

6 photos
Voir le diapo
C'est ce vendredi 20 novembre que Netflix a mis en ligne les 13 épisodes composant la saison 1 de Jessica Jones. Et alors que cette nouvelle série super-héroïque se veut dans la lignée de Daredevil, cette création portée par Krysten Ritter possède quelques arguments supplémentaires pour ne pas passer à côté. Attention spoilers.

Une héroïne fascinante

Incroyable mais vrai, il n'y a pas que les hommes qui sauvent le monde. Ainsi, alors que les femmes commencent progressivement à se faire une place sur nos écrans du côté des super-héros (Supergirl à la télé, Black Widow, Catwoman et bientôt Wonder Woman au cinéma), Jessica Jones vient apporter une touche rafraîchissante au genre. Non seulement elle est loin d'être hyper-sexualisée inutilement comme c'est trop souvent le cas pour ses collègues (pas de tenues moulantes ou trop courtes), mais surtout, comme le titre de la série l'indique, on s'intéresse directement à elle, sa vie, ses actions, ses doutes... De quoi nous plonger dans l'envers du décor de la vie d'une super-héroïne et nous rappeler à quel point cela peut être sombre et glauque à vivre pour de tels personnages, parfois brisés par leur carrière.

Un univers partagé

Alors que l'action se déroule non loin du Hell's Kitchen de Daredevil, cette nouvelle création de Netflix nous permettra également de découvrir Luke Cage, qui aura prochainement sa propre série. La raison ? Tandis que tous ces héros se connaissent bien dans les comics - à l'instar d'Iron Fist qui devrait bientôt débarquer également, ils devraient tous se retrouver dans une autre mini-série intitulée Defenders d'ici quelques années. De quoi nous offrir un univers étendu façon Avengers au cinéma, rendre les intrigues encore plus fascinantes et nous promettre quelques easter eggs passionnants.

Une autre version de Marvel

Tout comme Daredevil, Jessica Jones vient apporter quelque chose de différent au genre du super-héros. Plus sombre, plus froide, plus sincère que ses grands-frères des Avengers, cette nouvelle création signée Netflix apporte un autre regard incroyable sur un tel univers. Et la critique ne s'y est pas trompée, puisque Hitflix dévoile : "Jessica Jones ne ressemble en rien à ce que Marvel ou DC Comics a essayé dans le domaine du live action, et c'est excellent", tandis que Slant Magazine affirme : "La série est à ce jour l'une des adaptations Marvel les plus émotionnellement complexes et, par intermittences, lugubres, une espèce de mélodrame sur le combat pour la confiance en soi et la force personnelle à la suite d'un immense abus psychologique."

Un joli casting

Enfin, du côté du casting, Netflix a une nouvelle fois frappé un grand coup. Ainsi, on y retrouve notamment Krysten Ritter dans la peau de Jessica Jones, avec une performance déjà saluée par tous : "Elle pourrait bien être le choix de casting le plus malin de la saison, et même des dernières saisons, car elle habite totalement le personnage multidimesionnel qu'est Jones" (Newsday). Et alors qu'elle est accompagnée de Carrie-Anne Moss (Jeryn Hogarth) et Mike Colter (Luke Cage), la comédienne fait surtout face à l'excellent David Tennant, dans la peau du terrifiant Zebediah Killgrave. Que demander de plus ?

Krysten Ritter
Jessica Jones saison 2 : retour en force pour Krysten Ritter, pourquoi il ne faut pas louper ça
Jessica Jones saison 1 : 4 raisons de regarder la nouvelle série de Netflix
Jessica Jones : la nouvelle série de Marvel/Netflix se dévoile dans un teaser
News
essentielles
sur le
même thème