Jérôme Cahuzac renonce à son siège de député
Jérôme Cahuzac renonce à son siège de député
Dans une interview-vérité diffusée ce mardi soir sur BFMTV, Jérôme Cahuzac a annoncé qu'il abandonnait son poste de député à l'Assemblée. Pendant l'entretien, l'ex-ministre du budget, qui est revenu sur son compte suisse, a eu une petite phrase pour François Hollande qui laisse planer le doute quant à son degré de connaissance de l'affaire. Il n'en fallait pas plus pour agiter l'opposition.

François Hollande savait-il ou pas pour le compte suisse de Jérôme Cahuzac ? Durant son interview-vérité sur BFMTV, l'ex-ministre du budget a laissé planer le doute après avoir indiqué qu'il abandonnait son siège de député. Une petite phrase qui agace le gouvernement et agite l'UMP.

Pas de retour à l'Assemblée

Suite à ses aveux sur son compte en suisse, ils étaient nombreux au gouvernement à être contre le retour de Jérôme Cahuzac à l'Assemblée nationale. François Hollande, "meurtri et blessé" par cette affaire y était farouchement opposé, tout comme le premier-ministre Jean-Marc Ayrault. Pourtant jusqu'ici l'ex-ministre du budget ne fermait la porte à aucune possibilité. Ce mardi soir, lors d'une interview accordée à BFMTV, Cahuzac s'est finalement fait une raison. Pendant une demi-heure, l'ex-chirurgien s'autoflagelle et évoque une "faute morale" avant d'annoncer qu'il renonce à son siège à l'Assemblée nationale.

"J'ignore ce que savait Hollande"

Cette déclaration aurait pu faire le bonheur du gouvernement, si l'ex-ministre n'avait pas eu une malheureuse phrase à l'encontre d'Hollande. "J'ignore quel était le niveau de connaissance du Président de la République de cette affaire" lâche-t-il au milieu de l'inteview, alors qu'il y a quelques jours, il défendait Pierre Moscovici, victime collatérale de l'affaire Cahuzac. Il précise tout de même : "Au Président, comme au Premier ministre, je n'ai pas dit la vérité". Le doute plane. Pour la ministre de la culture, Aurélie Filippetti, interrogée par France Info, cette phrase est une "peau de banane" glissée au Président. Elle "montre bien la nature des relations entre Francois Hollande et Jérôme Cahuzac avant cette histoire". Ayrault juge quant à lui l'intervention télévisée de Cahuzac "pathétique" sur France Inter.

L'UMP demande des comptes

La petite phrase de Cahuzac à l'encontre d'Hollande servira de pâture à l'opposition. François Copé en profite pour s'engouffrer dans la brèche. Il réclame des comptes au gouvernement. "Un certain nombre de zones d'ombre, comme dit Jérôme Cahuzac, ne sont pas levées. Lorsque Jérôme Cahuzac dit qu'il ignore lui-même le degré de connaissance par François Hollande de sa situation, ça en dit long sur l'incertitude" assène-t-il. Cette petite phrase risque bien d'avoir quelques conséquences sur le gouvernement.

François Hollande
François Hollande supporter des Bleus, Didier Deschamps coach "exigeant"
François Hollande : Avionoutai, le jeu inspiré par son dernier buzz
Une paire de couilles : le joli cadeau des jeunes Verts à François Hollande
François Hollande au plus bas : chatons, Oreo... Nos mesures pour le relancer
voir toutes les news de François Hollande Découvrir plus d'articles