2 photos
Voir le diapo
C'est le grand jour. Dès ce mercredi 13 avril, vous pouvez retrouver en salles Hardcore Henry, film tourné en FPS qui vous plonge au coeur de l'action. Découvrez 5 chiffres sur ce long métrage unique et haletant.

Plongez dans une expérience bluffante et totalement inédite ! Déjà très utilisé dans les jeux-vidéo, le FPS (First Person Shooter) s'invite au cinéma. Dans Hardcore Henry qui sort ce mercredi en salles, le spectateur est plongé au coeur de l'action puisque le film est tourné entièrement avec ce procédé où on ne voit que les mains du héros. Un tournage de longue haleine pour Ilya Naishuller.

0 : nombre de mots prononcés par le personnage principal

Afin de proposer une immersion totale au sein du film et de permettre à tous les spectateurs de s'identifier au personnage, Ilya Naishuller a fait un choix audacieux : ne pas donner la parole à Henry, le personnage principal dont on ne voit que les mains durant la totalité du film.

13 : nombre de cascadeurs pour jouer le personnage principal

Pas d'acteur pour jouer Henry. Si certains acteurs sont au casting pour les rôles secondaires, ce sont 13 cascadeurs et membres de l'équipe du film qui se sont relayés pour incarner le personnage principal et réaliser les différentes cascades. Le réalisateur a lui aussi donné de son corps pour certaines scènes du film. Vous pouvez découvrir quelques uns des cascadeurs en vidéo.

20 : nombre de GoPros détruites pendant le tournage

Pour tourner Hardcore Henry, les cascadeurs étaient équipés de caméras GoPros fixées à un impressionnant casque. Et toutes n'ont pas survécu au tournage. Selon Ilya Naishuller, près de 20 caméras auraient été détruites pendant les prises de vues. Pour info, les caméras utilisées sont des GoPro Hero3 Black Edition qui valent environ 300 euros l'unité.

250 000 : en dollars, le montant récolté en crowfonding

Pour Hardcore Henry, le réalisateur a fait appel au crowfonding. Pas pour tourner le film mais pour la post-production et les effets spéciaux. Un pari gagnant puisqu'il a récolté 250 000 dollars soit environ 221 000 euros.

33 millions : nombre de vue sur la vidéo qui a inspiré le film

C'est suite au succès d'une de ses vidéos postées sur YouTube que Ilya Naishuller a eu l'idée de tourner Hardcore Henry en FPS. Membre d'un groupe de punk, le réalisateur russe a publié il y a trois ans un clip tourné en FPS. Résultat ? Plus de 33 millions de vues au compteur !

Publi-communiqué.

News
essentielles
sur le
même thème