Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Good Omens : une série "folle, drôle et tragique" à ne pas manquer sur Amazon Prime Video
Good Omens : une série "folle, drôle et tragique" à ne pas manquer sur Amazon Prime Video
On a trouvé votre programme idéal pour ce week-end : ce vendredi 31 mai, Amazon Prime Video met en ligne les 6 épisodes de Good Omens, sa nouvelle série adaptée du roman du même nom, intitulé "De bons présages" en français, écrit par Neil Gaiman et Terry Pratchett. Une série vitaminée, sarcastique et divertissante portée par Michael Sheen et David Tennant. PRBK a pu rencontrer l'équipe de la série.

Amazon Prime Video est toujours dans le game des séries ! En plus de The Marvelous Mrs Maisel, The Man In the High Castle dont la saison 4 sera la dernière ou plus récemment Hanna, la plateforme dévoile une nouvelle création originale. Après American Gods, Neil Gaiman dévoile - enfin ! - l'adaptation de son roman Good Omens publié en 1990.

Good Omens, ça raconte quoi ?

L'Apocalypse aura bientôt lieu... Présents sur Terre depuis la nuit des temps, l'ange Aziraphale et le démon Rampa, devenus amis malgré leurs différences, décident de surveiller l'Antéchrist, un petit garçon qui, lors de ses 11 ans, amènera la fin du monde. Mais après un échange du bébé à la naissance, l'ange et le démon se retrouvent dans une véritable course contre la montre pour éviter la destruction de la Terre. Vont-ils réussir à s'en sortir ?

La bande-annonce de Good Omens

Une adaptation de longue haleine

C'est en 1990 que paraît "Good Omens" ou "De bons présages" co-écrit par Neil Gaiman et Terry Pratchett. Longtemps considéré comme impossible à adapter, le roman arrive finalement en série, 29 ans après sa publication, sur Amazon Prime Video. Un souhait de Neil Gaiman qui, par le biais du show, rend hommage à son ami Terry Pratchett, décédé en 2015 : ce dernier lui avait demandé d'adapter le roman peu avant sa mort. "Je n'aurais jamais imaginé donner toutes ces années de ma vie à un projet, même l'un des miens, mais je l'ai fait pour celui-ci. Je l'ai fait car Terry me l'a demandé. Je voulais faire quelque chose qu'il aurait voulu regarder et dont il aurait été fier." avait confié l'auteur en octobre 2018 lors de la conférence Amazon Prime Video organisée à Londres.

Plusieurs hommages à Terry Pratchett se sont donc glissés dans les six épisodes de la série. "C'est comme s'il était toujours là" a de son côté expliqué Douglas Mackinnon, réalisateur de la série, lors de sa venue à Paris ce mercredi 29 mai. 18 mois ont été nécessaire pour l'écriture des scénarios et l'intégralité de la série a été filmée en 120 jours, un travail "intense" pour l'équipe.

Des acteurs investis et enthousiastes

Pour incarner les deux héros, Aziraphale et Rampa (Crowley en version originale), les producteurs ont misé sur Michael Sheen et David Tennant. Un duo qui fonctionne et dont l'alchimie est indéniable ! Michael Sheen, grand fan du livre, a été le premier acteur à accepter de participer à la série. "C'est l'un des livres britanniques les plus appréciés qui n'a jamais été adapté. C'était une grande responsabilité. Il y a beaucoup de gens qui aiment ce livre et j'en fais partie. (...) Je l'ai lu dès sa publication en 1990. Je suis très excité et j'ai adoré de lui donner vie. (...) C'était génial de le faire avec Neil car il faut être proche du livre mais aussi changer quelques trucs. Si ça n'avait pas été lui qui avait changé ces choses-là, ça aurait été flippant" explique l'acteur.

Quant à David Tennant, connu pour ses rôles dans Doctor Who ou Broadchurch, il s'en donne à coeur joie dans le rôle de Rampa. "C'est un monde unique, ce livre et les voix de ces auteurs. Si quelqu'un d'autre avait essayé de le faire, ça aurait été différent. C'est une série folle, drôle, tragique. Ça ne ressemble à rien d'autre, comme le livre" confie-t-il.

Des changements nécessaires

Si on en croit l'équipe, Good Omens est une adaptation très fidèle du roman, à tel point que Neil Gaiman aurait même décidé de diviser le livre en parties de 50 pages pour écrire la série. Des changement ont cependant été nécessaires. "Si on l'avait fait littéralement, l'histoire se serait terminée à la moitié du dernier épisode (...) J'ai reconstruit l'histoire pour que l'intrigue continue jusqu'à la dernière seconde du dernier épisode. C'était drôle mais aussi nécessaire." explique Neil Gaiman. Parmi ces changements, on retrouve aussi un personnage plus mis en avant : celui de l'Ange Gabriel joué par Jon Hamm. Le passé d'Aziraphale et Rampa est aussi exploré, contrairement au livre.

On regarde ou pas ?

Les deux épisodes que nous avons pu voir commencent à 100 à l'heure et on a pas le temps de s'ennuyer. Portée par des acteurs excellents que sont Michael Sheen et David Tennant et dont l'alchimie est instantanée, Good Omens est un plaisir qui se savoure sans modération et qu'on prendra plaisir à voir. On vous avoue qu'on aurait bien voulu ne pas devoir attendre avant de découvrir les 4 épisodes restants. Bref, on sait ce qu'on va faire ce soir...

David Tennant
Broadchurch saison 2 : David Tennant et tous les autres de retour
Broadchurch saison 2 : David Tennant absent de la suite ?
Broadchurch sur France 2 : 5 raisons de craquer pour la série de David Tennant
David Tennant : dans le remake... de sa propre série
voir toutes les news de David Tennant Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème