Comme c'était à prévoir, l'arrivée de la 4G chez Free, à un prix plus qu'attractif, a fait des vagues, notamment chez la concurrence. Le patron d'Orange a d'ailleurs critiqué les pratiques de Xavier Niel, ne voyant dans cette annonce "que du vent".

Depuis 24h, Free fait couler beaucoup d'encre. Hier, l'opérateur a annoncé l'arrivée de la 4G sur son forfait principal, à un prix inchangé de 19.99€. Ses clients peuvent donc profiter du très haut débit sans avoir à débourser un centime de plus. La nouvelle a visiblement bousculé les opérateurs concurrents comme Orange qui, par l'intermédiaire de son PDG Stéphane Richard, a tenu à réagir à l'annonce. Et il n'a pas été tendre.

La 4G de Free ? "Du vent"

Sur RTL, le patron du premier opérateur de France dont la 4G a été lancé l'été dernier, a dénoncé ce qu'il qualifie de "coup de com'". "Le problème, c'est que c'est du vent tout ça parce qu'il n'y a pas de couverture... Je vous laisse imaginer la qualité de réception que vous pourrez avoir avec 700 antennes sur l'ensemble du territoire", a-t-il pointé du doigt. Dans ces conditions, Free ne serait capable de couvrir que 1000 communes de l'Hexagone.

De la 3G déguisée

Selon lui, Free ne proposerait donc pas de la véritable 4G. "Ce n'est pas de la 4G c'est de la 3G, donc il faut arrêter de prendre les gens pour des andouilles", a-t-il lancé. "Com"ou non, Free a en tout cas mis le doigt là où ça fait mal, à savoir sur le prix de la 4G, loin d'être abordable chez les autres opérateurs français. "Com" ou non, il convient en tout cas de prendre son temps avant d'activer cette option, quitte à consulter la carte de couverture des opérateurs pour connaître son éligibilité.

A lire également : Xbox One : quand Kinect détecte et sanctionne les insultes / Test Bioshock Infinite - Burial at Sea Episode 1 : Rapture refait surface !

News
essentielles
sur le
même thème