Habemus Papam ! L'heureux élu à la tête du Saint-Siège est François 1er aka l'Argentin Jorge Mario Bergoglio. A peine nommé, il s'est empressé de poster sur le compte officiel du pape, son premier message en tant que souverain pontife, retweeté plus de 75 000 fois. Déjà accro au site de microblogging comme Benoît XVI,

Habemus Papam ! L'heureux Pape élu à la tête du Saint-Siège est François 1er aka l'Argentin Jorge Mario Bergoglio. A peine nommé, il s'est empressé de poster sur son compte officiel de pape, son premier message en tant que souverain pontife, retweeté plus de 75 000 fois. Déjà accro au site de microblogging comme Benoît XVI, le pape fait l'objet de nombreuses parodies sur Twitter. Les faux-comptes pleuvent et quelques-uns sont très drôles.

François 1er déjà accro à Twitter ?
La fumée blanche a donné l'alerte hier : les 115 cardinaux ont tranché. Elu il y a seulement quelques heures, le nouveau pape François 1er fait déjà fureur sur Twitter. Et pour cause, il semble déjà féru du site de microblogging, comme Benoît XVI. A peine élu et déjà un tweet sur le compte officiel de la papauté @pontifex, ré-ouvert hier pour l'occasion. "Nous avons un pape François" pouvait-on lire sur le compte tenu depuis le Vatican. Le message a été retweeté pas moins de 77 000 fois, c'est moins qu'Obama lors de sa ré-élection mais c'est déjà un bon début. Il était hier LA personnalité à suivre sur Twitter. Son nom s'affichait plusieurs fois parmi les trending-topics. Sur son blog, Twitter annonce que plus de 7 millions de tweets étaient hier soir dédiés au pape, avec un pic de 130 000 tweets par minute au moment de l'annonce.

Un faux compte berne les twittos
Jorge Mario Bergoglio possédait déjà un compte à son nom avant son élection. Hier, ce compte @JMBergoglio a gagné plusieurs dizaines de milliers de followers et berné des milliers d'internautes avant d'être suspendu. Il s'agissait d'un faux. Il a pourtant tweeté quelques heures après l'élection son premier faux message de pape en espagnol : "Un peu d'humilité en disant que je suis un simple représentant de Dieu sur Terre, comme Dieu l'est pour moi au Ciel". Mais un petit coup d'oeil dans sa timeline permettait d'affirmer le caractère faux de ce compte. Des posts récents faisaient référence aux affaires de pédophilie de l'Eglise, comme le révèle le Huffington Post. "Si je suis le nouveau pape, les enfants vont m'aimer plus que le père noël" pouvait-on lire le 28 février dernier.

Une pluie de comptes parodiques
Etre pape n'est pas facile tous les jours, c'est s'exposer à toutes sortes de parodies. Sur la toile, les comptes parodiques pleuvent déjà. Parmi eux, les compte @papebergoglio, @Francois_le_1er ou encore @jorgmabergoglio sont très actifs. On peut y lire : "Yo premier jour en tant que Pape ça envoit ! Aujourd'hui signature du CDI ! Amen !", "Le conclave, ça le fait. Mais franchement, ça vaut le coup d'éternuer sur 1 tas de coke 1 fois l'élection finalisée ? Gâchiis !" ou encore "Bonsoir @ChuckNorris_Fra Je tenais a te remercier de m'avoir laisser ta place provisoirement, c'est un grand honneur que de te servir #Amen". La messe est dite...