Franck Ribéry répond à la polémique de son entrecôte en or.
Franck Ribéry répond à la polémique de son entrecôte en or.
Sur les réseaux sociaux, les internautes ont vivement clashé Franck Ribéry pour avoir dégusté une entrecôte en or coûtant le pris d'un loyer. Très en colère contre ces haters, la star du ballon rond a répondu à la polémique sur Twitter en les insultant.

Il insulte "les rageux"

Très en colère contre les haters, Franck Ribéry a décidé de leur répondre sur Twitter. Le footballeur s'est en effet retrouvé taclé depuis qu'il a posté une photo de lui en train de savourer une entrecôte en or préparée par Salt Bae (qui coûterait 1.200€ selon le média allemand Bild). Les internautes ont été très nombreux à le critiquer pour manger un plat si cher. Le sportif a alors insulté ceux et celles qui l'ont clashé.

"Pour 2019, remettons les points sur les i et les barres sur les t" a-t-il commencé par expliquer, avant de lancer, énervé : "Commençons par les envieux, les rageux, nés sûrement d'une capote trouée : n*quez vos mères, vos grands-mères et même votre arbre généalogique". Franck Ribéry qui évolue au Bayern de Munich a ajouté : "Je ne vous dois rien, ma réussite c'est avant tout grâce à Dieu, à moi et à mes proches qui ont cru en moi, pour les autres, vous n'étiez que des cailloux dans mes chaussettes".

"Cette polémique qui n'a même pas lieu d'être"

L'athlète qui est aussi père de famille a continué sa réponse cinglante dans d'autres tweets. Il a ainsi lâché : "Ensuite, concernant ces pseudo-journalistes qui ont toujours été dans la critique négative envers moi, mes actes (dernier exemple en date : le prix de ce que je mange), quand je fais des dons (car on m'a appris à donner quand je reçois beaucoup) pourquoi aucun grand média national ne diffuse-t-il cela ?".

"Non, vous préférez parler des vacances que je passe en famille, vous scrutez mes faits et gestes, ce que je mange etc. Oh oui, pour ce genre de futilités vous êtes présents !" a-t-il déclaré.

Pour conclure, Franc Ribéry s'en est pris à Audrey Pulvar. "Et pour mettre un terme à cette polémique qui n'a même pas lieu d'être : je m'adresse à Audrey Pulvar ou Madame 'je fais ce que je veux de mon argent', avec une paire de lunettes à 3.000 euros aux écailles de tortue" a-t-il indiqué, "j'espère qu'elles vous permettent d'entrevoir un meilleur avenir professionnel que celui de la pseudo-journaliste que vous êtes actuellement".

Franck Ribéry
Franck Ribéry répond à la polémique de l'entrecôte en or
Franck Ribéry : ce moment gênant où il chante "Aux Champs-Elysées" face aux supporters allemands
Franck Ribéry papa pour la quatrième fois
Franck Ribéry veut "couper toute relation avec la France"
voir toutes les news de Franck Ribéry Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème