Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Au lendemain de la finale de Nouvelle Star 2013 remportée par Sophie-Tith, Florian est détendu, presque soulagé. Tout au long de l'aventure, on a eu du mal à cerner ce candidat un peu perché, timide et parfois cynique. Mais lorsqu'il fait une reprise planante de Video Games ou se met au piano sur Holidays de Polnareff,

Au lendemain de la finale de Nouvelle Star 2013 remportée par Sophie-Tith, Florian est détendu, presque soulagé. Tout au long de l'aventure, on a eu du mal à cerner ce candidat un peu perché, timide et parfois cynique. Mais lorsqu'il fait une reprise planante de Video Games ou se met au piano sur Holidays de Polnareff, le charme agit. Purefans News a recueilli ses premières impressions. Interview.

"la chanson de Justin Timberlake, j'étais faux"

Comment tu te sens-tu au lendemain de ta défaite en finale ?
Honnêtement super bien. Pour moi ce n'est pas une défaite puisque j'avais pas pour but de gagner. Je suis allé jusqu'au bout des émissions, j'ai fait le max !

On ne t'a pas senti surpris à l'annonce des résultats, tu t'y attendais ?
Avant l'annonce des résultats, avec Sophie-Tith on s'est dit : "On s'en fout de qui gagne, quoiqu'il en soit c'est cool". Et puis Sophie méritait plus que moi de gagner, elle a fait un parcours dingue, très régulier. Elle n'a jamais flanché.

Le jury n'a mis que des bleus hier soir. Sincérité ou frilosité ?
Je me suis vraiment posé la question. J'avais une mauvaise impression après la chanson de Justin Timberlake, j'étais faux. Alors je ne sais pas trop sur quels critères le jury nous a jugé...

Les quatre chansons que tu as faites sur le prime, c'était tes choix ou encore une fois ceux de la production ?
Il faut pas croire ça. La production n'impose pas les titres. On a fait une liste de base et ils essaient toujours de piocher dans des univers parallèles. Pour moi, leurs propositions étaient des challenges que j'ai accepté, mais j'aurais pu refuser. Par contre pour Woodkid et Tears for fear [les titres qu'il avaient interprété aux auditions déjà], c'est la prod qui voulait boucler la boucle.

On t'a vu mort de rire au milieu de Someone Like You avec Maurane, qu'est-ce qu'il s'est passé ?
C'était un grand moment de complicité. On s'est trompé plusieurs fois, il y a eu des imprévus. A un moment, André Manoukian au piano m'a fait rire et ça a tout déclenché.

On a eu l'impression que tu t'attachais peu aux avis du jury, que tu n'étais pas vraiment investi dans le concours...
Dans les remarques du jury, j'ai fait un tri. Leurs critiques sur la justesse ou le placement de la voix m'ont beaucoup aidé et j'en tenais compte. Par contre quand on me parle d'aisance ou de mise en scène, ça ne m'intéresse pas, je savais que je ne l'améliorerai pas.

"Tout le côté télé, caméras, médiatisation me prenait la tête"

Quel est ton pire souvenir de l'aventure ?
Ma reprise de Tombé pour la France d'Etienne Daho, sans hésiter ! Quand j'ai découvert la chanson, je l'ai bien aimée. Et au fur et à mesure que je travaillais, je me suis empêtré. J'ai pas du tout réussi ce défi, c'était faux, j'ai oublié les paroles. Surtout, ça ne me ressemblait pas du tout.

Ton meilleur ?
[sans s'en rendre compte, il n'évoque que des moments en groupe]
Il y a d'abord le trio avec Charles-Henri et Jonhatan, au théâtre. Sur 3e Sexe, ça s'est super bien passé. On était très innocents et personne n'a voulu mettre sa voix en avant. Sur le prime ensuite, il y a eu la collégiale sur Time to pretend de MGMT. Depuis une semaine, Paul sentait qu'il allait partir. Du coup on l'a chantée en se disant que c'était notre dernière chanson ensemble, et il y avait vraiment une énergie particulière.

Tu as voulu quitter l'émission en cours de route, qu'est-ce qui s'est passé ?
Tout le côté télé, caméras, médiatisation me prenait la tête. Je me suis posé énormément de questions qui n'avaient plus rien à voir avec la musique. J'ai craqué, et j'ai pu dire tout ce qui n'allait pas. Ca m'a permis de me recentrer et de me rappeler qu'à la base, j'étais venu pour chanter.

Mais où est la 2e plume ?

Quels sont tes projets maintenant ?
Je vais d'abord rentrer chez moi, retrouver ma famille, passer du temps avec mes amis. Ensuite, je reprendrai les cours à la fac, pour pouvoir passer mes examens en fin d'année. Et puis je vais continuer à faire mes chansons, à écrire et pourquoi pas quelques concerts.

Hier soir André Manoukian t'as proposé un piano bar, ça t'intéresse ?
Je ne sais pas s'il blaguait ou non. Mais si c'est pour de vrai, je trouverais ça vraiment cool. J'adore le jazz et tout cet univers.

On a beaucoup parlé des lunettes de Cyril Hanouna, de celles de Flo, et toi, rien ?
Dès le début, j'ai été très clair. Tout ce qui m'importait, c'était de rester moi-même, intègre. Alors on ne m'a jamais demandé d'enlever ou de mettre ci ou ça.

Et la question que tout le monde se pose : où est la deuxième plume ?
Dans une petite boîte à côté de mon lit ! Franchement ça ne m'a pas traversé l'esprit d'en faire un symbole ou une marque de fabrique. Je suis avec tous les jours, dans la vie. Elle représente simplement ce que j'ai envie de garder, cette part d'enfance que je ne veux pas perdre.

Contenu exclusif. Ne pas mentionner sans citer PurefansNews / Adobuzz.com

Nouvelle Star
Nouvelle Star bientôt déprogrammée en prime ? M6 réagit à la rumeur qui grossit
Nouvelle Star : l'émission bientôt de retour sur M6 ?
Le Rire Jaune décrypte Nouvelle Star : Elodie Frégé, Joey Starr et le jury prennent cher
Nouvelle Star 2016 : un juré quitte le télé-crochet de D8
voir toutes les news de Nouvelle Star Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème