Felicity Huffman accompagnée de son mari William H. Macy au tribunal de Boston le 13 septembre 2019
Felicity Huffman accompagnée de son mari William H. Macy au tribunal de Boston le 13 septembre 2019
Felicity Huffman ira bien en prison. L'actrice de Desperate Housewives a plaidé coupable dans l'affaire du scandale des admissions à l'université : celle qui incarnait Lynette Scavo a avoué avoir payé un pot-de-vin afin de permettre à sa fille aînée d'intégrer une fac prestigieuse. Ce vendredi 13 septembre, le juge fédéral de Boston a statué sur son sort.

En mars dernier, Felicity Huffman était arrêtée par le FBI dans l'affaire du scandale des admissions à l'université. L'ancienne star de Desperate Housewives a reconnu en mai avoir payé 15 000 dollars à William Singer, un consultant en admissions à l'université, afin qu'un inconnu passe les SAT (un test incontournable pour accéder à la fac) à la place de la fille aînée, Sophia.

14 jours de prison mais pas que

La sentence est finalement tombée ce vendredi 13 septembre : le juge fédéral Talwani a condamné Felicity Huffman à 14 jours de prison, un an de liberté surveillée, 250 heures de travaux d'intérêt général et à une amende de 30 000 dollars. C'est moins que ce qu'avait requis le procureur : il demandait à ce que l'ex-star de Desperate Housewives soit condamnée à un mois de prison. Felicity Huffman devra se rendre de son plein gré dans un centre pénitentiaire et a jusqu'au 25 octobre pour le faire. Les avocats de l'actrice ont demandé à ce qu'elle soit incarcérée dans un établissement près de chez elle, en Californie.

"J'accepte la décision de la cour"

Face au juge, l'actrice qui a été soutenue par Eva Longoria et Marc Cherry s'est excusée et a avoué avoir "honte" de ses actions. Felicity Huffman a également publié un communiqué dans lequel elle explique qu'elle accepte "sans réserve" la décision de la cour. "J'ai toujours été préparée à accepter le jugement que le Juge Talwani imposerait. J'ai bafoué la loi. Je l'ai admis et j'ai plaidé coupable pour ce crime. Il n'y a pas d'excuses ou de justifications pour mes actions." écrit-elle dans la lettre obtenue par une journaliste de Yahoo Entertainment. Et d'ajouter : "Je voudrais m'excuser une nouvelle fois auprès de ma fille, de mon mari, de ma famille et du système d'éducation pour mes actions. Je veux surtout m'excuser auprès des étudiants qui travaillent dur chaque jour pour entrer à l'université et de leurs parents qui font des sacrifices énormes pour les soutenir."

Felicity Huffman indique également : "J'ai appris beaucoup durant ces six derniers mois sur mes défauts en tant que personne. Mon but est maintenant de purger la peine que la cour m'a donnée. J'ai hâte de réaliser mon travail d'intérêt général et de rendre ma communauté meilleure. (...) Je peux vous promettre que dans les mois et les années à venir, j'essaierais de vivre une vie plus honnête, d'être un meilleur modèle pour mes filles et pour ma famille et de continuer à donner de mon temps et de mon énergie là où l'on a besoin de moi. J'espère que ma famille, mes amis et ma communauté pourront me pardonner pour mes actions"

Felicity Huffman est la première des parents mêlés au scandale à se retrouver face à la justice. Parmi les autres familles, on retrouve celle de Lori Loughlin et son mari qui auraient payé 500 000 dollars pour que leurs deux filles intègrent l'université de Californie du Sud.

Felicity Huffman
Ciao la prison, Felicity Huffman est sortie plus tôt que prévu
Felicity Huffman en prison : activités, repas... à quoi ressemble son quotidien ?
Desperate Housewives : Ricardo Chavira (Carlos) fracasse Felicity Huffman après sa condamnation
Felicity Huffman condamnée à la prison dans le scandale des admissions à l'université
voir toutes les news de Felicity Huffman Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème