Facebook : envoyez vos nudes pour lutter contre le revenge porn
Facebook : envoyez vos nudes pour lutter contre le revenge porn
Facebook entre en guerre contre le revenge porn. Cette pratique dégueulasse, qui consiste à publier sur internet des photos de son ex (ou de quelqu'un de son entourage) nu(e) sans son accord ne cesse malheureusement d'envahir le web. Pour lutter contre cette pratique de porc, le réseau social a décidé de tester une solution surprenante.

Un peu à la manière de Sia qui a publié une photo de ses fesses pour court-circuiter les paparazzi, Facebook veut des photos de vous à poil... pour vous éviter de retrouver des nudes de vous sur son réseau social. Surprenant et paradoxal ? Pas tant que ça.

La magie de la reconnaissance d'images

Mis en place en Australie, où une adulte sur cinq (!) a déjà été victime de Revenge Porn, ce test se déroule en deux manip' : d'abord remplir un formulaire sur le site de la commission australienne pour la sécurité informatique, qui se nomme la eSafety Commission. Puis s'envoyer à soi-même la photo sexy sensible par Messenger, en le définissant comme "média explicite non consensuel".

Les algo de Facebook se mettent ensuite en place pour tagguer les photos d'une empreinte électronique unique qui, si tout fonctionne, permet qu'aucune petite pourriture ne puisse pas mettre sur Facebook, Messenger ou Instagram la pic en question. Celle-ci sera préventivement reconnue avant publication, et bloquée. Un système confirmé par Antigone Davis, responsable de la sécurité au sein de Facebook : "Nous utilisons une technologie de reconnaissance d'images pour empêcher le partage non autorisé d'images intimes".

Vos nudes conservés par Facebook ?

Que deviennent alors vos nudes envoyés à Facebook ? A priori, rien. Une fois les empreintes électroniques créées, Facebook vous demande de supprimer la photo sur Messenger, ce qui les vire normalement des serveurs de la firme. Le site de papa Mark Zuckerberg se contente ensuite de garder les dites empreintes, qui lui suffisent à reconnaître la photo si quelqu'un tente de l'uploader.

S'il s'avère efficace, le test devrait ensuite être étendu aux Etats-Unis, au Canada et à l'Angleterre. Inutile de vous envoyer vos nudes sur Messenger pour le moment si vous vivez en France donc.

Facebook
WhatsApp : la mise à jour des conditions d'utilisation fait flipper les internautes
Facebook Dating arrive en France : voilà ce que vous devez savoir pour l'utiliser
Facebook prend de nouvelles mesures contre les incitations à la haine
Facebook reste n°1 des réseaux sociaux en France, Snapchat et TikTok cartonnent chez les jeunes
voir toutes les news de Facebook Découvrir plus d'articles