Facebook Home ou la naissance d'un flop ? La surcouche logicielle pour les mobiles Android, dévoilée au début du mois d'avril par la firme américaine, peine à rassembler les utilisateurs du premier réseau social du net. En neuf jours, le dernier bébé de Mark Zuckerberg n'a réussi à rassembler que 500 000 téléchargements. Rien n'est pourtant perdu.

Mark Zuckerberg a beau vouloir développersur iPhone Facebook Home, sa surcouche logicielle à destination des mobiles Android, son lancement en demi-teinte pourrait bien lui faire revoir ses plans. Malgré une campagne promotionnelle sympathique, la plate-forme peine finalement à charmer les utilisateurs du premier réseau social du web.

Facebook Home, un flop ?

D'après les premiers résultats communiqués par la firme américaine, la "nouvelle maison d'Android" n'aurait ainsi été téléchargée que 500.000 fois en neuf jours sur le Google Play. Un résultat plus que modeste si on le compare aux 5 millions de téléchargements recueillis par l'application à succès Instagram en moins lors de sa première semaine de lancement. En d'autres termes, seuls 0.05% des utilisateurs de Facebook ont donc sauté le pas.

Un accès limité

Il convient pourtant de relativiser ces chiffres. Facebook Home n'est disponible que sur une sélection restreinte d'appareils Android : le Samsung Galaxy S3 (élu récemment smartphone de l'année), le Galaxy Note 2, le HTC One X et le HTC One X+. De même, la plate-forme n'est pas encore accessible dans tous les pays.

Malgré cette absence d'engouement autour du dernier bébé de Facebook, Twitter lancera-t-il sa propre surcouche ?