Feu vert au viagra féminin aux Etats-Unis
Feu vert au viagra féminin aux Etats-Unis
Les femmes ont enfin leur viagra. Aux Etats-Unis, un nouveau médicament prescrit afin d'atténuer les rapports sexuels douloureux chez les femmes ménopausées vient d'être approuvé par l'agence américaine du médicament, la Food and Drug Administration (FDA). Son petit nom : l'Osphena.

Le plaisir féminin des plus de 50 ans n'est plus lésé. L'agence américaine du médicament vient de donner son feu vert au viagra féminin, l'Osphena.

Un équivalent du viagra ?

Le "nouveau viagra féminin" comme on l'appelle communément vient de recevoir l'aval de la Food and Drug Administration (FDA), rapporte le site Pourquoi Docteur. Cette petite pilule rose, baptisée Osphena, promet de longues nuits torrides aux plus de 50 ans. Développée pour les femmes ménopausées, elle s'adresse à celles qui souffrent de dyspareunie, soit de douleurs pendant les rapports sexuels.

La considérer comme un équivalent féminin de la pilule bleue n'est cependant pas tout à fait vrai. Contrairement au viagra qui améliore la fonction érectile, l'Osphena n'agit pas sur la libido de ces dames. Elle est davantage un traitement d'un des effets secondaires de la ménopause, à savoir les sécheresses vaginales. Le médicament est composé d'oestrogène, favorisant les sécrétions vaginales.

Un médicament non sans risques

Tout comme le viagra bien sûr, l'Osphena n'est pas sans risques. Comme le rappelle le site, "la prescription d'oestrogènes doit faire l'objet d'une surveillance médicale continue". Parmi ses effets secondaires, Pourquoi Docteur met en garde sur la formation de caillots sanguins.

Dans l'actu aussi : Coca-Cola : la recette en vente sur eBay... pour 5 millions de dollars / Coronavirus : 2 Français dans un état critique, 4 nouveaux cas en Arabie Saoudite... Le virus inquiète / PSG : Manuel Valls pointé du doigt après les débordements / Vin Diesel : "Facebook me doit des millions de dollars"