Dragon Ball : la Shueisha voudrait interdire le partage des images, les fans en colère
Dragon Ball : la Shueisha voudrait interdire le partage des images, les fans en colère
Perdre son compte Twitter à cause d'un Gif lié à Dragon Ball, c'est désormais possible. A en croire les témoignages de différents internautes, la Shueisha - qui édite actuellement le manga Dragon Ball Super, aurait décidé de censurer le partage d'images liées à cet univers en bloquant à tout va. Et forcément, cela ne fait pas du tout plaisir aux fans.

Après avoir débuté l'année en célébrant avec ses lecteurs le succès de One Piece, la Shueisha - une célèbre maison d'édition japonaise à l'origine du Weekly Shōnen Jump notamment, vient cette fois-ci de se mettre une grande partie de ses fans à dos. Rassurez-vous, elle n'a pas décidé d'annuler subitement les aventures de Luffy, mais elle aurait étrangement décidé de limiter l'utilisation de ses oeuvres au public.

La Shueisha veut censurer le partage des images/gifs de ses mangas

Tandis que le piratage des nouveaux chapitres des mangas via les fameux "scans" ne cesse d'exploser - ce qui inquiète l'éditeur de L'Attaque des Titans par exemple, la Shueisha, bien décidé à ne pas gâcher le plaisir de ses lecteurs avec des spoilers et préserver le travail de ses auteurs, aurait fait le choix de ne plus prendre aucun risque en bloquant désormais systématiquement le partage d'images (gifs, vidéos, posters...) liées à ses oeuvres, et plus particulièrement à l'univers Dragon Ball depuis le lancement d'un nouvel arc narratif très important dans Dragon Ball Super.

Comme l'a repéré IGN, de nombreux Internautes se sont plaints cette nuit d'avoir vu leur compte Twitter être bloqué suite à des problèmes de copyright. C'est notamment le cas de RoseScape, une YouTubeuse spécialisée dans l'univers de Dragon Ball, qui a révélé, "Vous vous fichez de moi ? Un Gif. J'ai été bloqué par la Shueisha sur Twitter pour un Gif. S'ils peuvent faire ça une fois, ils peuvent recommencer et je pourrais perdre mon contenu pour avoir partager des Gif Dragon Ball !"

Twitter se serait-il trompé ? A priori, la réponse est non. Si la Shueisha n'a pas communiqué officiellement à ce sujet, on peut tout de même le découvrir dans une image partagée sous son post, il s'agit réellement d'une réclamation effectuée par l'éditeur. Autrement dit, cela semble avoir été réfléchi par la Shueisha qui aurait elle-même choisi le niveau de sévérité accordé aux bots du site afin de "punir" les fans de Dragon Ball, mais également possiblement ceux de One Piece, My Hero Academia, Dr Stone ou encore Black Clover à l'avenir. Après tout, pourquoi s'arrêter en si bon chemin.

Et pour bien comprendre que celui-ci ne rigole pas, Fenyo - un illustrateur officiel de la Shueisha, a révélé avoir lui aussi été victime d'un tel blocage à cause du partage... de ses propres oeuvres.

Les internautes en colère

De quoi faire peur aux fans de Dragon Ball ? Les convaincre de ne plus jamais partager leur amour pour les mangas / anime ? Absolument pas. A en croire la réaction des Internautes sur Twitter, cette décision de la maison d'édition a tout simplement eu l'effet inverse. Surpris et en colère contre le choix de leur interdire de tels partages, les fans ont donc décidé de partir en révolution en postant toujours plus d'images et Gifs.

On ne sait pas encore si cela fera réagir la Shueisha, mais ça reste amusant à suivre. Moins badass qu'un combat de Vegeta ou Goku, mais tout aussi passionnant.

One Piece
One Piece : le manga va encore faire une pause, mais pour la bonne cause
One Piece : c'est quoi le "One Piece" ? On décrypte les meilleures théories
One Piece de retour au cinéma : CGR organise un marathon exceptionnel des films cet été
One Piece et My Hero Academia : un crossover très spécial à venir sur nos écrans cet été
voir toutes les news de One Piece Découvrir plus d'articles