Par Charlène Salomé Journaliste
4 photos
Voir le diapo
Dans les vitrines de magasins, il est de coutume de croiser des mannequins en résine, anorexiques et aux mensurations totalement anormales. Partant de ce constat, l'organisation Pro Infirmis a pris pour modèles des personnes handicapées afin de placer des mannequins à leur image dans les vitrines de Noël.

Des personnes handicapées prises pour modèles

A l'occasion de la Journée Internationale des handicapés, l'organisation suisse Pro Infirmis a décidé de faire poser des mannequins inspirés de personnes handicapées dans les vitrines de Noël. Qu'ils aient un membre plus court, une colonne vertébrale déformée ou soient assis sur une chaise roulante, cinq handicapés ont servi de modèles à des mannequins. Pendant 24h, leur double en résine s'est retrouvé derrière une vitre, entourée de mannequins classiques.

"Parce que qui est parfait ? Regardez de plus près"

"En les plaçant parmi des modèles parfaits, nous voulons provoquer une meilleur acceptation des personnes handicapées" a déclaré le porte-parole de l'organisation. Le but ? Bouleverser les codes de la mode et inviter les passants à réfléchir à la question : "Because who is perfect ? Get closer" ("Parce que qui est parfait ? Regardez de plus près").

Dans l'actu aussi : Emily Ratajkowski, Jennifer Lawrence... les 25 bombes de 2013 selon GQ / L'année 2013 en 105 films : le mash-up ultime / Un jour, une culotte : Undiz réinvente le calendrier de l'avent / Un chien danse en rythme : la vidéo complètement "woof"