Coronavirus : en Argentine, une prof d'université meurt en plein cours sur Zoom
Coronavirus : en Argentine, une prof d'université meurt en plein cours sur Zoom
C'est une histoire qui fait froid dans le dos : alors qu'elle faisait cours à plusieurs étudiants via Zoom, une professeur d'université en Argentine s'est évanouie, avant de mourir du coronavirus. Elle luttait contre la covid-19 depuis plusieurs semaines et son état ne s'améliorait pas...

Les chiffres sont inquiétants. A l'heure actuelle, le coronavirus a fait plus de 880 000 morts et contaminé plus de 26,9 millions de personnes dans le monde. En France, l'épidémie continue de se répandre. Seulement quelques jours après la rentrée scolaire le 1er septembre dernier, 22 écoles et une centaine de classes ont déjà été obligées de fermer. Dans certains départements, la situation s'annonce préoccupante. A Marseille, les lits de réanimation réservés au Covid-19 sont presque tous occupés et les médecins évoquent une "tension majeure". Pourtant, avec 324 000 cas, la France n'est pas le pays le plus touché par le virus.

En Argentine, une prof meurt du coronavirus en plein cours sur Zoom

Les Etats-Unis comptabilisent 6,3 millions de cas et 191 887 décès. De façon plus générale, les pays d'Amérique du Sud vont mal et cette histoire d'une professeur morte de façon brutale fait froid dans le dos. Paola De Simone, professeure dans une université de commerce (UADE) de Buenos Aires en Argentine depuis 15 ans, est décédée du coronavirus ce mercredi 2 septembre 2020 alors qu'elle donnait cours sur Zoom. Professeur au Département des relations gouvernementales et internationales, elle luttait depuis plusieurs semaines contre la covid-19. "C'est très compliqué. Je suis dans cet état depuis plus de 4 semaines et les symptômes ne disparaissent pas", avait-elle écrit sur Twitter quelques jours plus tôt. "Mon mari est épuisé de tant travailler en ce moment (thérapie médicale et urgences). Cela touche plus de public et fait plus de dégâts".

Ressentant une gêne respiratoire, elle s'est évanouie

Alors qu'elle faisait cours à plusieurs étudiants, elle a ressenti une certaine gêne pour respirer et a avoué à ses étudiants qu'elle ne se sentait pas bien. Ses étudiants lui ont demandé son adresse pour appeler les secours, mais elle en a été incapable et s'est évanouie. C'est son mari médecin qui l'a retrouvée morte en rentrant du travail. Dans un communiqué, l'université a exprimé "une profonde tristesse" : "Paola était une enseignante passionnée et dévouée, une excellente professionnelle et une personne formidable, avec plus de 15 ans d'expérience à l'UADE. Nous accompagnons sa famille dans cette période difficile, lui transmettant nos condoléances au nom de cette communauté universitaire. Nous vous prions d'honorer la mémoire de Paola avec respect et gratitude".