Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Clip "Lucky You" : Eminem et Joyner Lucas imités par des clones dans un monde post-apocalyptique
Eminem est bien déterminé à prendre sa revanche après le flop de "Revival". Quelques jours seulement après le clip de "Fall", extrait de l'album "Kamikaze", Marshall Mathers dégaine celui de "Lucky You" en featuring avec Joyner Lucas dans lequel les deux rappeurs se retrouvent entourés de créatures dans un monde post-apocalyptique.

Les commentaires négatifs reçus à la sortie de "Revival" ne passent toujours pas pour Eminem. Le rappeur américain n'a pas vraiment apprécié que son album soit autant critiqué par les internautes, les médias et par les autres artistes. Mais "la vengeance est un plat qui se mange froid". Bien déterminé à ne pas se laisser abattre par l'échec de son disque, Slim Shady est revenu en force avec "Kamikaze", un album surprise dans lequel il s'attaque à ses haters et aux artistes comme Drake, Lil Yachty ou encore Tyler The Creator.

Une armée de clones pour Eminem dans "Lucky You"

Eminem est donc en forme en ce moment. Pour preuve, quelques jours seulement après la sortie du clip "Fall", Marshall Mathers continue de prendre sa revanche avec celui de "Lucky You" dans lequel il clashe notamment l'ennemie de Nicki Minaj, Cardi B. Dans la vidéo, l'interprète de "Lose Yourself" et Joyner Lucas nous plongent dans un monde post-apocalyptique où ils se retrouvent suivis par des créatures sans visage, aux yeux rouges, et vêtues d'un sweat à capuche noir. Des sortes de clones qui imitent en réalité tous leurs faits et gestes.

Eminem et Joyner Lucas imités par des clones dans le clip "Lucky You"
Eminem et Joyner Lucas imités par des clones dans le clip "Lucky You"

Les deux rappeurs nous offrent alors une interlude assez magique entre DAB, déhanché et gestes délirants. Après cette courte pause, Eminem fait léviter les clones et enchaîne un rap hyper rapide comme lui seul sait le faire : "You could never say to me I'm not a fuckin' record breaker / I sound like a broken record every time I break a record / Nobody could ever take away the legacy, I made a navigator / Motherfucker never got a right to be this way /I got spite inside my DNA", balance-t-il. De quoi battre son propre record, en débitant 10,2 syllabes par seconde. Fort !

Eminem
Eminem fait le show avec "Venom" au sommet de l'Empire State Building 🎤
Clip "Venom" : Eminem se transforme en extraterrestre pour le film avec Tom Hardy
Clip "Lucky You" : Eminem règle ses comptes dans un monde post-apocalyptique
Clip "Fall" : Eminem règle ses comptes avec ses haters après le flop de "Revival"
voir toutes les news de Eminem Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème