Championnes, familles de footballeurs : pourquoi Tiziri Digne a refusé l'émission au départ
Championnes, familles de footballeurs : pourquoi Tiziri Digne a refusé l'émission au départ
A quelques jours de l'Euro 2020 (reporté en 2021), TFX a lancé sa toute nouvelle émission, Championnes, familles de footballeurs, dans laquelle elle plonge dans l'intimité de 8 femmes de pros du ballon, dont Tiziri Digne. L'épouse de Lucas Digne, avec qui elle a 2 enfants, a d'ailleurs failli ne pas participer au programme. Elle a refusé la proposition une première fois avant de changer d'avis. La jeune maman se confie.

Pourquoi Tiziri Digne a failli ne pas participer à Championnes : familles de footballeurs

Après Mamans & Célèbres et Familles nombreuses, la vie en XXL, TFX s'intéresse désormais aux femmes de footballeurs dans sa nouvelle émission, Championnes : familles de footballeurs. Tiziri Digne, Isabelle Silva, Majda Sakho, Elodie Mavuba, Sarah Dossevi, Joana Mendes, Lucie Kakuta et Cindy Lecomte ont accepté de partager leur quotidien avec leur mari star du foot et leurs enfants devant les caméras.

L'épouse de Lucas Digne (défenseur à l'Everton FC), avec qui elle a eu deux enfants, Isaho et Inhaya, a quand même une première fois refusé de participer au programme : "J'ai été contactée dès l'été 2020. À l'époque, le projet n'était pas encore bien défini. De mon côté, je venais d'apprendre que j'étais enceinte. Comme je n'en parlais pas trop sur les réseaux sociaux, je n'étais pas trop favorable à participer au programme. Je voulais préserver ma grossesse", explique Tiziri Digne à Télé Loisirs.

"C'était l'occasion de défaire les préjugés"

Que s'est-il passé ensuite ? "On m'a rappelée courant octobre. Là, tout était bien cadré, on savait que les tournages commenceraient en mars 2021. Je savais que j'aurais accouché d'ici là, donc je me suis dit : "Pourquoi pas ?". C'était l'occasion de montrer notre quotidien et de défaire les préjugés que l'on a sur les femmes de footballeurs. Quand on dit "femme de footballeur", on voit tout de suite une blonde siliconée, perchée sur des talents. Il y en a. Chacun fait ce qu'il veut. Mais c'est dommage de s'arrêter à l'apparence", confie la jeune maman de 27 ans.