Que celui qui n'a jamais joué à Candy Crush Saga lève le doigt ! Si les Français sont dingues de jeux vidéo, ils n'ont pas pu passer à côté de ce véritable phénomène, disponible sur Facebook, smartphones et tablettes. Le but du jeu est simple : ramasser un maximum de points en assemblant des bonbons de la même couleur. Et la magie des friandises fonctionne puisque le jeu ferait 480 000 euros de recettes par jour. Ça fait saliver.

Des jeux vidéo toujours plus modernes

Les jeux vidéo représentent un vrai commerce lucratif pour des marques comme Xbox, Playstation ou encore Nintendo. Si les Français en sont dingues, c'est parce qu'ils sont en perpétuelle évolution technologique. Bientôt, des jeux vidéo pourront être contrôlés par la pensée et même représenter de véritables oeuvres d'art. On n'arrête pas le progrès.

Candy Crush Saga fait recette

Mais s'il y a bien un jeu qui ne connaît pas la crise, c'est Candy Crush Saga. Disponible sur Facebook, smartphones et tablettes, il passionne des milliers de Français complètement fans de bonbons. Le but du jeu est simple : récolter un maximum de points en assemblant des friandises de la même couleur. Mêlant patience et amusement, ce jeu peut se révéler être un vrai casse-tête lorsqu'on n'arrive pas à atteindre le niveau supérieur.

Et le jeu se porte bien. D'après Flurry, une entreprise qui mesure l'audience sur les mobiles, Candy Crush Saga rapporterait pas moins de 633 000 dollars, soit un peu plus de 482 000 euros de revenus... par jour ! De quoi couler des jours heureux.

Aussi dans l'actu : Ryan Davis : mort du mythique journaliste du site de jeux-vidéo Giant Bomb.

News
essentielles
sur le
même thème