King, société qui édite Candy Crush Saga, célèbre jeu Facebook et mobile qui a rendu des millions de personnes accros, vient de déposer la marque "Candy" auprès du bureau américain des brevets. En d'autres termes, la firme américaine a le monopole du mot dans le domaine du jeu vidéo, des jouets et autres divertissements.

Candy Crush pourrait devenir prochainement une marque influente. King, la société éditrice du jeu Facebook qui inquiète les experts, multiplie d'ailleurs les initiatives pour que ce soit le cas. Des bonbons officiels, inspirés de la licence aux 480 000 euros de recettes quotidiennes ont notamment déjà vu le jour, le titre s'emparant de nos journées et de nos estomacs. Et la firme américaine n'a pas l'intention de s'arrêter là.

"Candy", une marque déposée

Pour imposer leur courroux, les créateurs de la franchise ont déposé au début du mois le nom "Candy" auprès du bureau américain des brevets. Concrètement, King a le monopole du mot dans le domaine du jeu vidéo, des vêtements, des accessoires et autres appareils éducatifs. Tout personne qui souhaitera donc désormais créer une marque comprenant l'appellation "Candy" devra en découdre avec la firme londonienne.

La chasse aux copieurs

"Nous avons déposé le mot "Candy" en Europe car notre licence fait l'objet de plus en plus de violations et nous devons renforcer nos droits et protéger nos joueurs de cette confusion" explique King dans un communiqué. En conséquence, de nombreux développeurs ont déjà reçu des réclamations de la part de l'éditeur qui exige que des jeux contenant ledit terme dans leur nom soient retirés des plates-formes de téléchargement en ligne.

News
essentielles
sur le
même thème