Bonne nouvelle, Bilbo le Hobbit : un voyage inattendu est enfin au cinéma ! Et si le démarrage en salles n'a rien d'épique, il ne fait aucun doute que le film fera un carton. Un succès espéré par Martin Freeman alias Bilbo, puisque ce dernier a énormément souffert durant le tournage. C'est ce qu'il a expliqué au New Yo

Bonne nouvelle, Bilbo le Hobbit : un voyage inattendu est enfin sorti au cinéma ! Et si le démarrage en salles n'a rien d'épique, il ne fait aucun doute que le film fera un carton. Un succès espéré par Martin Freeman alias Bilbo, puisque ce dernier a énormément souffert durant le tournage. C'est ce qu'il a expliqué au New York Post.

Si Peter Jackson affirme que Bilbo le Hobbit est très différent du Seigneur des Anneaux, il y a pourtant une énorme ressemblance entre les deux films : les tournages ont été très difficiles. Il faut dire qu'avec tout ce que la nouvelle technologie permet, les effets spéciaux et autres techniques de tournages inventées, les comédiens ont énormément de travail.

Une morve repoussante
Et comme le révèle Martin Freeman, ce n'est pas tous les jours très facile. S'il a été contraint d'apprendre à marcher avec des prothèses aux pieds pour donner l'illusion d'avoir des pieds de Hobbit, ce sont surtout les conditions de tournage qui n'étaient pas évidentes. Il déclare ainsi au sujet d'une scène où il se fait éternuer dessus par un troll géant : "Ce n'est vraiment pas amusant de passer des jours et des jours sous un maquillage de morve gélatineux. A cause des raccords entre les scènes, vous devez tout le temps être sous une morve humide puis les restes d'une morve séchée. Ça dure tellement longtemps que c'est comme du gel pour les cheveux à la fin. Collant, vraiment froid, ce n'est pas du tout confortable."

Des machines compliquées à affronter
Malheureusement pour l'acteur, ce n'était pas le seul moment compliqué du tournage, puisqu'une autre scène lui a donné du fil à retordre. Il s'agit de la séquence où tous les personnages se retrouvent coincés sur une montagne et que des monstres s'amusent à lancer des rochers. Martin confesse alors : "Nous étions face à des machines à vent positionnées sur le maximum. Des put*ins de grosses machines à vent. J'avais de la pluie qui tombait directement dans mes yeux et j'étais encore plus trempé que personne ne l'a jamais été. Et bien sûr j'avais la colle de la perruque qui coulait sur moi. Les machines étaient bien plus forte qu'un tremblement de terre et Peter n'arrêtait pas de me dire 'Martin, tu peux ouvrir tes yeux un peu plus ?' et je lui répondais 'Non, put*in je peux pas le faire ! Je ne peux littéralement plus ouvrir mes yeux !"

Vous l'aurez compris, être acteur ce n'est pas facile tous les jours mais c'est aussi ça le prix à payer pour jouer dans un film qui se veut très réaliste. Quoi qu'il en soit, on espère que l'acteur se sera bien reposé depuis et qu'il sera en forme pour le tournage de la saison 3 de Sherlock !

Bilbo le Hobbit : un voyage inattendu est actuellement au cinéma.

Le Hobbit : un voyage inattendu
Middle Earth : le coffret ultime pour les fans du Seigneur des Anneaux et du Hobbit
Le Hobbit, Django Unchained... : les films les plus piratés en 2013
Le Seigneur des Anneaux : le précieux de Tolkien exposé à Londres
Bilbo le Hobbit : Peter Jackson passe le milliard de dollars de recettes
voir toutes les news de Le Hobbit : un voyage inattendu Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème