4 photos
Voir le diapo
Plus de place au doute, Beyoncé a enfin tout avoué : oui, elle a bien chanté en playback sur l'hymne américain lors de l'investiture de Barack Obama, le 21 janvier dernier. Mais la star de Halo a sa fierté et a tenu prouver qu'elle était tout à fait capable d'interpréter The Star-Spangled Banner. Du coup, Queen B a fai

Plus de place au doute, Beyoncé a enfin tout avoué avant le Super Bowl : oui, elle a bien chanté en playback sur l'hymne américain lors de l'investiture de Barack Obama, le 21 janvier dernier. Mais la star de Halo a sa fierté et a tenu prouver qu'elle était tout à fait capable d'interpréter The Star-Spangled Banner. Du coup, Queen B a fait taire tous ses détracteurs avec une prestation live absolument bluffante.

Hier, jeudi 31 janvier, Beyoncé donnait une conférence de presse, trois jours avant son show très attendu (et gratos) à la mi-temps du Super Bowl. Et si la diva américaine était là pour parler de l'événement sportif de l'année aux Etats-Unis, elle se doutait que les journalistes américains ne pourraient pas s'empêcher de lui poser LA question qui tue : playback ou pas playback pour Barack Obama ?

Mais la Destiny's Child, récemment défendue par JLo et Katy Perry, a plus d'un tour dans son sac. Pour tourner la polémique à son avantage, elle a donc demandé à tous les journalistes de se lever lors de son entrée sur scène. Et là, la maman de Blue Ivy s'est mise à chanter, en live, l'hymne américain. Paf, dans les dents des haters !

Après ces 2mn30 de bonheur, Beyoncé a ensuite accepté d'en dire plus sur ce fameux playback. "Je suis une perfectionniste. Je n'ai pas eu le temps de répéter avec l'orchestre. C'était un événement live diffusé à la télévision et c'était un moment très important pour moi", a-t-elle notamment expliqué. Très "fière" de sa performance ce jour-là, la star a fini par lâcher le morceau : "A cause de la météo, à cause du délai, à cause d'un mauvais retour son, je ne voulais pas prendre le risque... alors j'ai utilisé ma performance pré-enregistrée, ce qui est très commun dans l'industrie musicale". Fin de la polémique ? Queen B a tout fait pour.

Beyoncé
Beyoncé "sataniste" et "pas afro américaine" : les accusations surréalistes d'un politique américain
BET Awards 2020 : la fille de Beyoncé Blue Ivy, Assa Traoré récompensées... Le palmarès complet
Beyoncé : son titre surprise Black Parade va venir en aide à des entreprises afro-américaines
Black Panther 2 : Disney prêt à recruter Beyoncé pour la suite
voir toutes les news de Beyoncé Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème