Pauvre Beyoncé. Depuis qu'elle a été accusée d'avoir chanté en playback pendant l'investiture de Barack Obama ce lundi 21 janvier, la star de Single Ladies est au coeur de la polémique aux Etats-Unis. Les médias ne parlent plus que de ça, et l'affaire se transforme peu à peu en scandale. Heureusement, face à certaines

Pauvre Beyoncé. Depuis qu'elle a été accusée d'avoir chanté en playback pendant l'investiture de Barack Obama ce lundi 21 janvier, la star de Single Ladies est au coeur de la polémique aux Etats-Unis. Les médias ne parlent plus que de ça, et l'affaire se transforme peu à peu en scandale. Face à ces réactions démesurées, Queen B peut compter sur le soutien du showbiz US.

Ok, Beyoncé a un peu déconné si elle a vraiment préféré chanter en playback plutôt qu'en direct. Mais si la bombe s'est peut-être plantée sur coup-là, pas besoin non plus d'en faire tout un plat. Et pourtant aux Etats-Unis, sa prestation sur l'hymne américain est décortiquée par tout le monde et les médias n'en finissent plus d'écrire des articles sur le sujet. Alors que 2013 devait être son année, la diva américaine est en train d'être lynchée sur la place publique. Heureusement, au milieu des nombreux détracteurs, Jennifer Lopez et Katy Perry ont décidé de monter au créneau pour la défendre.

Invitée sur le plateau de "The Daily Show" ce mercredi 23 janvier, J.Lo a ainsi expliqué :"Ca arrive quand vous vous produisez dans certains stades et lieux, ils utilisent des pré-enregistrements car sinon il y a de l'écho". Et d'ajouter : "Si je me rappelle bien, la prestation de Whitney Houston au Super Bowl [ndlr : en 1991] était aussi pré-enregistrée. Et c'était superbe - tout le monde a aimé et c'est devenu un grand succès".

Mais la bomba latina n'est pas seule dans son combat contre les détracteurs de Beyoncé. Présente à l'inauguration de Barack Obama, Katy Perry a, elle aussi, tenu à réagir et a assuré à X17 que la star des Destiny's Child n'avait pas chanté en playback. Pour nous en convaincre, on attend toujours une explication de la principale intéressée...

Beyoncé
Beyoncé "sataniste" et "pas afro américaine" : les accusations surréalistes d'un politique américain
BET Awards 2020 : la fille de Beyoncé Blue Ivy, Assa Traoré récompensées... Le palmarès complet
Beyoncé : son titre surprise Black Parade va venir en aide à des entreprises afro-américaines
Black Panther 2 : Disney prêt à recruter Beyoncé pour la suite
voir toutes les news de Beyoncé Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème