Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Dans quelques heures, Benoît XVI ne sera plus pape. Ce soir à 20h, et après huit années de bons et loyaux services papaux, Benoît XVI pliera bagages et quittera le Vatican pour redevenir Joseph Ratzinger. A quoi ressemblera sa nouvelle vie ? Si certains le pleurent déjà, d'autres se réjouissent de cette retraite antici

Dans quelques heures, Benoît XVI ne sera plus pape. Ce soir à 20h, et après huit années de bons et loyaux services papaux, Benoît XVI pliera bagages et quittera le Vatican pour redevenir Joseph Ratzinger. A quoi ressemblera sa nouvelle vie ? Si certains le pleurent déjà, d'autres se réjouissent de cette retraite anticipée car Benoît XVI est un pape mal-aimé.

Last Day
A peine deux semaines après l'annonce de sa démission, Benoît XVI doit déjà faire ses cartons. Ce jeudi 28 février sonne le dernier jour de son pontificat. Quand 20 heures auront sonné, il redeviendra Joseph Ratzinger. Si on ne connaît pas bien les raisons de cette retraite anticipée (pression d'un soit-disant"lobby gay" au Vatican ? Ou simplement âge avancé ?), on sait d'ores et déjà ce qu'il a prévu pour après. Des vacances à se dorer la pilule au soleil ? Une glande bien méritée loin du Vatican ? Rien de tout cela. La personnalité la plus populaire de Twitter (plus que Justin Bieber c'est dire) ne twittera même plus : son compte @pontifex n'existera plus.

Le jour d'après
L'après Vatican ne se fera pas bien loin du Vatican. Si pendant le conclave et jusqu'à la fin du mois d'avril, il devra se tenir loin du Saint-Siège, il reviendra assez rapidement au Vatican. Qui dit fin du pontificat ne dit pas vacances loin du sein des Saints. Il s'installera dans les locaux du monastère Mater Ecclesiae. Il s'agit d'une coquette résidence de 450 m² avec terrasse et vue sur Rome, qu'il partagera avec quatre memores domini, sorte d'anges gardiens laïques, et son secrétaire. Il y installera son piano et sa bibliothèque, afin d'occuper ses journées. Désormais, il faudra l'appeler "Sa sainteté Benoît XVI, pape émérite".

Le mal-aimé
Si ses adieux à ses fidèles sur la place Saint-Pierre du Vatican ont du en faire pleurer plus d'un, d'autres se réjouissent de cette démission, à l'image des Femen, qui ont fêté son départ seins nus. En dehors des catholiques pratiquants, ils sont très peu en France à saluer l'action de Benoît XVI. Selon un sondage CSA pour BFMTV seuls 6% des Français pensent que son pontificat a renforcé la position de l'Eglise, un chiffre qui passe à 30% chez les pratiquants réguliers. Ses quelques dérapages (propos anti-préservatif ou encore défense du pape Pie XII, silencieux pendant la Shoah) auront sans doute contribué à en faire un pape mal-aimé.

 

News
essentielles
sur le
même thème