Après les attentats de Paris, les propriétaires du Bataclan évoquent la réouverture de la salle dans une interview au Monde
Après les attentats de Paris, les propriétaires du Bataclan évoquent la réouverture de la salle dans une interview au Monde
Vendredi 13 novembre 2015, le Bataclan de Paris a été la cible d'une attaque terroriste en plein concert des Eagles of Death Metal causant la mort de 90 personnes. Et alors que le drame est encore dans tous les esprits, les propriétaires du Bataclan ont assuré qu'ils envisageaient de rouvrir la salle de concerts d'ici la fin 2016 avec toute leur équipe.

Moins de 48h après les attentats de Paris, Dominique Revert, co-gérant du Bataclan, avait confié aux caméras du Supplément de Canal+ que "bien-sûr" la salle allait rouvrir. Et puis silence radio. Il aura fallu attendre ce 2 décembre 2015 pour que Jules Frutos et Olivier Poubelle, co-directeurs de la salle de concerts, décident de s'exprimer dans un entretien au Monde.fr : "Dans les jours qui ont suivi, nous avons refusé tout entretien pour ne pas rajouter à l'horreur. Quel sens y a-t-il à aller parler une minute à la télévision ? L'attentat a déjà suffisamment été transformé en spectacle".

"Il ne faut pas en faire un mausolée"

Aujourd'hui, les deux hommes se confient sur la façon dont leur équipe a vécu le drame et sur l'avenir du lieu où 90 personnes ont été assassinées. Pour eux une chose est sûre : "Il ne faut pas en faire un mausolée, ni un lieu de pélerinage". Et s'ils assurent qu'il est "trop tôt pour répondre précisemment", l'envie de rouvrir est bien présente : "Nous sommes dans un besoin de vie. Il est nécessaire de revoir les portes ouvertes. Les équipes veulent une reconstruction, les artistes aussi. On en parle beaucoup. Il y a un désir de Bataclan et de retrouvailles. Mais ce sera un long chemin de croix. La salle sera respectée, on ne va pas le détruire".

"Il faut que les salles rouvrent, que le public revienne"

Si Lagardère, l'actionnaire majoritaire de la salle, "souhaite la réouverture", les membres de l'équipe le veulent aussi : "Nous voulons le rouvrir ensemble, avec l'équipe, qui souhaite aussi la reconstruction et dont aucun membre ne souhaite partir (...) Le meilleur hommage à rendre aux victimes, c'est que les salles rouvrent, proposent de la musique, et que le public revienne". La réouverture pourrait avoir lieu dans moins d'un an, d'ici fin 2016. Et les Eagles of Death Metal ont déjà signifié leur envie de remonter sur cette scène.

News
essentielles
sur le
même thème