2 photos
Voir le diapo
Quelques jours après l'attaque terroriste du Bataclan (qui a fait 89 morts), le groupe Eagles of Death Metal s'est confié à VICE. Un entretien pour le moins poignant durant lequel la formation américaine a annoncé vouloir être le premier groupe à jouer dans la salle parisienne depuis les attentats du 13 novembre.

Les Eagles of Death Metal brisent le silence

Le 13 novembre, le groupe Eagles of Death Metal donnait un concert au Bataclan quand trois terroristes de l'Etat Islamique ont surgi et commencé à tirer sur le public avec des AK-47. Ce soir-là, sur les 130 morts qui ont perdu la vie durant les attentats, 89 personnes ont été tuées dans l'enceinte de la mythique salle parisienne. Les musiciens, eux, ont réussi à s'enfuir. Des miraculés qui ont brisé le silence dans une longue interview pour Vice.

"Plusieurs personnes se sont cachées dans notre loge et les tueurs ont réussi à y entrer et à tous les tuer, à l'exception d'un gosse qui s'était caché sous ma veste en cuir. Les gens faisaient semblant d'être morts et avaient tellement peur. Une des raisons pour lesquelles tant de gens ont été tués, c'est parce qu'ils ne voulaient pas abandonner leurs amis. Il y a eu tellement de gens qui se sont mis devant d'autres", raconte entre autres le chanteur, Jesse Hugues.

"On veut être le premier groupe à jouer au Bataclan"

Malgré cette vision d'horreur, le groupe ne veut pas céder à la peur et donner raison aux terroristes. C'est pourquoi il souhaite remonter sur la scène parisienne. "[Je veux] revenir à Paris et être le premier groupe à jouer au Bataclan quand la salle rouvrira. Parce que j'étais là quand le silence s'est fait pendant un instant. Nos amis sont venus et sont morts. Je vais y retourner et vivre", confie-t-il. Et le chanteur de conclure : "J'ai peut-être peur, et peut-être que j'ai traversé pas mal de merdes, mais je respire. Je sais que je vais pouvoir parler à mon fils ce soir."

Pour rappel, Josh Homme, cofondateur des EODM - qui ne se trouvait pas à Paris le soir de la fusillade - a lancé une collecte de fonds pour les familles des membres de l'équipe victimes.

News
essentielles
sur le
même thème