Bac 2020 : l'oral de français est toujours maintenu (mais une annulation est possible)
Bac 2020 : l'oral de français est toujours maintenu (mais une annulation est possible)
Les cours ne reprendront pas pour les élèves du lycée avant le mois de juin, a annoncé ce mardi le Premier ministre Edouard Philippe. Les épreuves du bac 2020 n'auront finalement pas lieu sauf pour... l'oral de français. Ce mercredi 29 avril, le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer a assuré que l'examen reste maintenu... mais qu'une annulation n'est pas complètement impossible.

D'abord prévue pour être échelonnée sur trois semaines après le 11 mai, la reprise des cours n'aura finalement pas lieu, comme annoncé il y a une semaine. Edouard Philippe a dévoilé ce mardi que seuls les élèves de 6ème et 5ème, ainsi que les écoles maternelles et élémentaires, reprendront le chemin des cours. Pour la réouverture des lycées, une décision sera prise à la fin du mois de mai et les lycéens ne seront de toute façon pas de retour en classe avant juin. Une annonce qui rassuré certains mais inquiété d'autres. Il faut dire que des milliers d'élèves doivent passer prochainement l'oral de français, seul examen maintenu du bac, les autres épreuves ayant été annulées et remplacées par le contrôle continu.

Pourquoi l'oral de français a-t-il été maintenu ?

Ce mercredi 29 avril, le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer était invité sur BFM où il a renouvelé son intention de maintenir l'épreuve de l'oral de français pour les élèves de première et s'est expliqué sur ce choix. "Il n'y a pas de note de contrôle continu en oral de français dans la classe de première donc pas de référence directe pour le contrôle continu" a-t-il déclaré. Selon lui, il serait totalement possible d'organiser cet examen tout en respectant les gestes barrières. Les épreuves se déroulant fin juin, le ministre espère que la situation sanitaire sera assez stable pour permettre aux élèves concernés de passer devant un examinateur.

Une annulation possible

Cela dit, Jean-Michel Blanquer explique aussi qu'une annulation n'est pas pour autant impossible. Le maintien de l'épreuve repose en effet sur la situation sanitaire. Mais que ce passerait-il si l'oral de français venait à être annulé ? "Si en juin nous jugions que les conditions sanitaires ne le permettent pas, alors on transformerait ça en contrôle continu en utilisant la note de français d'écrit" a-t-il expliqué à BFM, assurant qu'il était tout de même "préférable" de maintenir l'examen.

Invité ce mardi soir au JT de TF1, le ministre de l'Education nationale a également évoqué la reprise des cours pour les élèves de 4ème et 3ème. Comme pour les lycées, elle n'aura pas lieu avant juin puisque le gouvernement se prononcera fin mai à ce sujet. Les épreuves du brevet n'auront de toute façon pas lieu et le diplôme sera attribué uniquement sur la base du contrôle continu.

News
essentielles
sur le
même thème