Djokhar Tsarnaev plaide non coupable après les attentats de Boston
Djokhar Tsarnaev plaide non coupable après les attentats de Boston
Événement hier aux Etats-Unis. Trois mois environ après les attentats du marathon de Boston, Djokhar Tsarnaev, 19 ans, a comparu pour la première fois devant le tribunal fédéral de la ville. Sous le coup de 30 chefs d'accusation, l'auteur présumé du drame a plaidé "non coupable".

Djokhar Tsarnaev face aux victimes du drame

Le 15 avril dernier, le mythique marathon de Boston s'est terminé dans le sang : deux explosions près de la ligne d'arrivée ont fait 3 morts et plus de 260 blessés. Trois mois plus tard, Djokhar Tsarnaev, l'un des auteurs présumés de cet attentat (avec son frère tué lors d'affrontements avec la police), a comparu pour la première fois devant le tribunal fédéral de Boston. Une audience, organisée ce mercredi 10 juillet, à laquelle ont assisté des victimes du drame bientôt porté à l'écran.

Le message de Djokhar Tsarnaev

Sous le coups de 30 chefs d'accusation - 17 d'entre eux sont passibles de la peine de mort-, Djokhar Tsarnaev a donc plaidé "non coupable" pendant cette première audience très attendue aux Etats-Unis. Mais l'accusation assure avoir une arme contre l'ado américain d'origine tchétchène : un message d'explication, que Djokar Tsarnaev avait laissé dans le bateau où il s'était réfugié. Prochaine audience ? Le 23 septembre 2013. L'affaire est donc très loin d'être terminée.

News
essentielles
sur le
même thème