Attentats à Paris : la femme enceinte suspendue à une fenêtre du Bataclan retrouve l'homme qui l'a sauvé
Attentats à Paris : la femme enceinte suspendue à une fenêtre du Bataclan retrouve l'homme qui l'a sauvé
Vous avez forcément vu ces images. En plein chaos au Bataclan alors que plusieurs terroristes avaient pénétré dans la salle de spectacle et commencé à tirer sur les spectateurs du concert des Eagles of Death Metal, une femme enceinte s'était suspendue à une fenêtre pour essayer de fuir. La vidéo tournée par un journaliste du Monde a fait le tour du web et des télés ce week-end après les attentats meurtriers. Aujourd'hui, on apprend que la femme en question va bien et qu'elle a pu, grâce à Twitter, retrouver l'homme qui lui a sauvé la vie.

Une femme suspendue à une fenêtre du Bataclan, la vidéo glançante

Le vendredi 13 novembre, 1500 personnes étaient présentes au Bataclan pour assister au concert des Eagles of Death Metal quand quatre terroristes ont fait irruption dans la salle. Face à la panique et tandis que ces hommes commençaient à faire de nombreuses victimes, certains ont réussi à se cacher et d'autres ont essayé de s'enfuir par tous les moyens, même par les fenêtres. C'est le cas de cette femme qui préfère rester anonyme dont la détresse a envahi le web dès samedi. Dans une vidéo tournée par un journaliste du Monde, on pouvait la voir suspendue à une fenêtre du Bataclan, à plusieurs mètres du sol et criant : "Je suis enceinte". Incapable de remonter et face à un danger important en cas de chute, elle a pu compter sur l'aide d'un homme qui l'a hissé à l'intérieur du bâtiment.

>> #MonPlusBeauSouvenirDuBataclan : sur Twitter, les internautes évoquent leurs meilleurs concerts <<

Un nouveau héros anonyme retrouvé grâce à Twitter

Saine et sauve tout comme son bébé après l'attaque qui a fait au moins 89 morts, la jeune femme a voulu retrouver l'homme qui l'avait aidé. C'est sur Twitter qu'un de ses amis a lancé l'appel hier, certainement encouragé par les histoires de Bruno et Michaël, deux autres hommes qui ont porté secours à des personnes blessées vendredi et qui ont été retrouvés grâce aux réseaux sociaux. Un appel très relayé qui a fonctionné. Comme l'explique cet ami au Huffington Post, la jeune femme a pu entrer en contact avec l'homme, également sain et sauf, qui l'avait aidé. "Le frère de l'homme qui l'a aidée m'a contacté par mail. J'ai vérifié auprès de lui et de mon amie qu'il s'agissait bien de la bonne personne, et ils ont pu s'échanger leurs numéros. Il va bien aussi et c'est également ce qu'on voulait tous savoir" explique-t-il.

Il tient d'ailleurs à remercier ceux et celles qui ont assisté son amie et tous les autres blessés. "Elle a été sauvée par une succession de petits gestes, de petites attentions et, dans ce moment de folie totale, ces gestes minuscules ont accompli de grande choses" a-t-il déclaré. Et d'ajouter : "On n'imagine à peine combien une main tendu, une main sur l'épaule, ont sauvé des gens. Ces gens ont besoin de se remercier, de se serrer dans les bras". On vous rappelle que, selon un bilan toujours provisoire, au moins 129 personnes sont mortes dans les attentats de vendredi et 352 ont été blessés.

>> Attentats à Paris : les supporters de l'OM affichent leur belle solidarité <<