L'Angleterre (et le monde entier) est encore sous le choc après l'attentat terroriste survenu à la fin du concert d'Ariana Grande à l'Arena de Manchester. Aux alentours de 22h30, une ou plusieurs explosions ont retenti à l'extérieur de la salle faisant 22 morts et 59 blessés. La femme et les filles de Pep Guardiola étaient présentes lors de l'attaque.

La femme et les filles de Pep Guardiola au coeur de l'attentat

Depuis ce lundi 22 mai, le monde entier rend hommage aux victimes de l'attaque meurtrière à Manchester et à leurs familles avec des messages plus touchants les uns que les autres et des dessins.

Près de 21 000 personnes, dont des mineurs, étaient présentes au moment de l'explosion survenue à la fin du concert d'Ariana Grande et parmi elles se trouvaient notamment la mère de la chanteuse, qui a eu un geste héroïque, et la femme et les deux filles, Maria et Valentina, de Pep Guardiola, l'entraîneur de l'équipe de foot de Manchester City. D'après The Telegraph, il est difficile de déterminer si Cristina Serra et ses enfants se trouvaient proches de la bombe, mais une chose est sûre : elles s'en sont sorties indemnes, sans blessure.

L'entraîneur sous le choc

"Elles ont vécu des moments de terreur et sont choquées, comme tous ceux qui ont assisté au concert", a aussi révélé le Mundo Deportivo avant d'ajouter que la femme et les filles, de 16 et 9 ans, de Pep Guardiola "vont bien et sont en bonne santé". De son côté, l'ancien footballeur espagnol, qui devait se rendre à Abu Dabi hier, a adressé un message touchant aux victimes le lendemain de l'attentat suicide : "Choqué. Je ne peux pas croire ce qui s'est produit hier soir. Mes plus profondes condoléances aux familles et amis des victimes."