Aoshima, l'île aux chats.
S'il vous fallait trouver une raison concrète de prendre un billet pour vous rendre au pays du Soleil Levant, ne cherchez plus. Voici le motif ultime pour vous envoler pour le Japon, et il tient en un mot : Aoshima, l'île aux chats.

120 félins en liberté, six fois plus nombreux que les insulaires

L'île japonaise Aoshima est un endroit unique au monde. Située au Sud de l'archipel Japonais, Aoshima est un rocher de 4,4 hectares de superficie dont la singularité réside dans sa population, à forte dominance... féline. Ce sont ainsi plus de 120 félins sauvages qui se baladent en liberté, constituant un nombre très élevé en comparaison des autres îles dédiées aux matous – un culte au demeurant très japonais.

En comparaison, la vingtaine d'habitants semble particulièrement en infériorité numérique. La raison de cette disproportion remonte à la première moitié du XXè siècle : Aoshima, qui était autrefois habitée par de nombreux insulaires répartis dans plusieurs villages, a été désertée peu après la Seconde Guerre Mondiale, qui a entraîné un exode rural massif, notamment vers Kumamoto et Fukuoka, laissant les chats presque seuls maîtres du rocher.

Ayant envahi les maisons, présents dans toutes les rues et ruelles, ces derniers se sentent comme chez eux, et constituent aujourd'hui la première "attraction" touristique de l'île, qui attire des milliers de personnes chaque année.

A voir également dans notre revue de web : Ce chiot abandonné et adopté par une chatte va vous faire fondre ! ; WTF ? Ce chat devient fou dès que ce distributeur de croquettes se met en marche ; Trop cute et trop vrai : pourquoi les mamans ne peuvent-elles jamais finir ce qu'elles commencent ?